Ponceur Polisseur Sol Marbre

Imprimer

Fiche FAST n° 10-05-14 | (30/11/2012)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Définition : effectue le ponçage et réalise le poli brillant des sols en marbre.

  • Approvisionne le chantier : bidons d’acide oxalique ou de potée pesant 20 à 40 kilos, ponceuse de sol pesant une centaine de Kilos, ponceuse portative, jeux de pierres ponce.
  • Pour le ponçage préparatoire : Nivelle les carreaux de marbre à l’aide d’une ponceuse de sol (électrique, sous eau); Soulève et bascule la machine sur le côté, pour placer un premier jeu de pierres ponce à gros grains ; Ponce en position courbée en avant, pour utiliser le poids de son corps, en imprimant à la machine des mouvements de va et vient. Cette posture est également imposée par le contrôle visuel de la qualité du ponçage ; Nettoie ensuite la surface traitée, en recueillant le liquide de ponçage avec une pelle (écope) ; Renouvelle plusieurs fois ces opérations, en utilisant successivement des jeux de pierre ponce de plus en plus fins ; Termine la pièce en ponçant à sec les bordures, avec une ponceuse portative.
  • Pour la réalisation du poli brillant : Adapte sous la ponceuse des tampons de feutre contenant une feuille de plomb enroulée (peut également utiliser le plomb sous forme de feuille, placée directement sous la ponceuse) ; Répand à la main sur toute la surface à traiter, de l’acide oxalique (sous forme de cristaux) et de la potée sous forme de poudre ( à base de résines naturelles et d’oxydes métalliques : étain, plomb jusqu’à 20 % de la composition) ; Effectue un dernier passage à la ponceuse pour faire “chauffer” le marbre et obtenir l’aspect brillant; les ouvertures de la pièce sont fermées pour éviter une évaporation trop rapide de l’eau. L’activité s’exerce le plus souvent sous abri ou en intérieur, sur des chantiers de constructions neuves ou en réhabilitation. Elle s’effectue également chez des particuliers. Les horaires sont réguliers, le rythme de travail peut être imposé par du travail « à la tâche ».

Exigences

  • Contact Clientèle
  • Contrainte physique : forte (P)
  • Contrainte posturale : à genoux, penché en avant, position debout (P)
  • Conduite VUL
  • Port EPI indispensable
  • Travail à la Tâche
  • Travail seul
  • Vision adaptée au poste : vision du relief, vision de loin, vision de près

Accident du travail

  • Port manuel de charge : matériel
  • Emploi de machine dangereuse : ponceuse
  • Contact avec conducteur sous tension (électrisation/électrocution)
  • Projection particulaire : corps étranger
  • Chute de plain-pied : surface glissante
  • Agression par agent chimique : contact
  • Risque routier : Déplacements sur différents sites
  • Chute Objet

Nuisances

  • Manutention manuelle de charge (P)
  • Bruit (P)
  • Vibrations main/bras (P)
  • Hypersollicitation des membres (P)
  • Poussière minérale : silice, faux marbre granitique
  • Décapant nettoyant : acide oxalique
  • Substance organométallique : oxydes métalliques (étain, aluminium)
  • Résines

Pathologies

  • Affections dues au plomb et à ses composés [1] [1]
  • Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels [42]
  • Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charge lourde: sciatique par hernie discale L4/L5; L5/S1; cruralgie par hernie discale L2/L3; L3/L4; L4/L5 [98] [98]
  • Affections consécutives liées à l’inhalation de poussières minérales renfermant de la silice cristalline : silicose, sclérodermie [25] [25]
  • Affections péri-articulaires : épaule : tendinopathie aigue ou chronique non rompue non calcifiante ; rupture partielle ou transfixiante de la coiffe des rotateurs ; coude : tendinopathie d’insertion des muscles épicondyliens ; ou muscles épitrochléens ; poignet-main : tendinite, syndrome canal carpien ; genou : hygroma [57] [57]
  • Affections provoquées par les vibrations et chocs transmis par certaines machines-outils, outils et objets et par les chocs itératifs du talon de la main sur des éléments fixes : affections ostéoarticulaires, troubles angioneurotiques [69] [69]
  • Mycoses cutanées des orteils [46]
  • Onyxis et périonyxis [77] [77]

Actions préventives

Mesures organisationnelles

BRUIT (ponceuse de sol)
FICHE DONNÉES SÉCURITÉ (FDS)
FICHE D’EXPOSITION INDIVIDUELLE : CMR
DECHETS GESTION
INSTALLATION D'HYGIENE DE VIE (IHV): local, emplacement en véhicule comprenant des installations sanitaires (vestiaire, cabinet d'aisance, lavabo, douche), un réfectoire sur le lieu de travail ou à proximité dont l'entretien quotidien est assuré.
PLOMB
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
PENIBILITE

Mesures techniques

MACHINE (ponceuses)
RISQUE ELECTRIQUE: disjoncteur électrique haute sensibilité 30 mA
MANUTENTION MANUELLE: SUPPRESSION OU AIDES
POUSSIERE : GAZ, FUMEES, VAPEURS : utilisation de ponceuse auto aspirante, travail à 'l'humide' : ponceuse de sol à eau, ventilation.
SUBSTITUTION AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX / CHANGEMENTS MODES OPERATOIRES
VIBRATIONS mains-bras
BRUIT
INSTALLATION D'HYGIENE DE VIE (IHV) = RISQUE PLOMB !
PLOMB
TRANSPORT DE PERSONNEL ET DE MATERIEL AVEC VEHICULE LEGER (VUL) : spécialement aménagé (respect des charges PTAC), aménagement intérieur avec des étagères, tiroirs, racks, et des caisses de rangement, arrimage des charges à l'aide de dispositifs : sangles, filets d'arrimage accrochés à des points d'ancrage fixes solidaires du châssis ; utiliser une rampe d’accès amovible pour faciliter le chargement /déchargement d’éléments lourds (ponceuse de sol).
DECHET/ GESTION
TROUSSE DE SECOURS: adaptée et vérifiée régulièrement par SST, contenu défini en accord avec le médecin du travail;

Mesures humaines

EQUIPEMENT DE PROTECTION INDIVIDUEL (EPI)
FORMATION SENSIBILISATION A LA MANUTENTION
FORMATION/MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST (Sauveteur Secouriste du Travail) : en collaboration avec le service de santé au travail (médecin du travail et service formation secourisme).
HYGIENE CORPORELLE VESTIMENTAIRE : selon les produits utilisés (plomb, acide...) lavage des mains au savon et à l’eau chaude si possible avant de manger boire ou fumer , douche en fin de poste, mesures d'hygiène spécifiques (plomb), ne pas fumer, boire ou manger en travaillant, garder les ongles courts.
PENIBILITE: l'employeur consigne dans une fiche (modèle sera défini par arrêté): les conditions de pénibilité auxquelles le salarié est exposé....(

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés