Plaquiste

Imprimer

Fiche FAST n° 01-05-15 | (28/02/2015)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Définition : Le plaquiste intervient dans tout bâtiment (individuel ou collectif, à usage d’habitation, commercial, industriel, public…) pour réaliser l’aménagement intérieur des locaux neufs et anciens, à partir d’éléments préfabriqués en matériaux secs à base de plâtre.

Illustration plaquiste

A partir de dossiers techniques, de plans de pose, il réalise l’isolation thermique, l’étanchéité à l’air, construit des plafonds, des doublages, différentes cloisons techniques (gaine technique de désenfumage/coupe-feu), des systèmes techniques d’isolation acoustique (cloison double parois plénum acoustique).

Pour les produits appliqués par voie humide (20%du marché) (cf. fiche plâtrier 01.06.14)

Il utilise des :

  • isolants: laine de roche, de verre, polystyrène expansé, chanvre. (Cf. fiche monteur applicateur produits isolants : 09.06.15)
  • des profilés montants et supports de fixation (métal ou bois),
  • des plaques de plâtre BA13. BA 25
  • des enduits de finition et colles

Travaille le plus souvent en équipe de 2 à 3 personnes

Participe à l’approvisionnement en plaques de plâtre :

  • En immeuble : à l’aide d’un camion équipé d’une grue avec fourche orientable permettant la livraison des plaques directement à l’étage, où elles seront réceptionnées par 2 opérateurs à hauteur du garde-corps, le chauffeur placé de manière à toujours voir la charge, dirige la manœuvre à l’aide d’une radiocommande ;
  • à défaut avec une plateforme télescopique élévatrice, ou un chariot élévateur à chargement frontal (fourches) pourront être utilisés; on veillera à ce qu’aucune personne ne se trouve dans le rayon d’action de l’engin de levage.
  • Pour une maison individuelle, utilise un monte matériaux sur échelle équipé d’un cadre à plaques.
  • Un diable pliant monte escalier est utile pour approvisionner les autres matériaux (enduits, colles..) ;

Interprète les plans d’exécution

Réalise le traçage des lignes d’implantation des supports avec un niveau laser

Mesure et coupe les profilés métalliques ( cornière, fourrure, rails et montants) avec une guillotine avec rehausseur; cet outil permet une découpe nette en un seul mouvement , sans projection d’étincelles ou de limailles d’acier, sans nuisance sonore, et dans une bonne posture, au lieu d’utiliser .disqueuse , meuleuse ou scieuse .

Cloue, visse ou clipse les profilés

Fixe les rails en acier (cloisons à ossature métallique) au sol et au plafond à l’aide d’un cloueur à gaz (également utilisé pour la fixation des semelles agglomérées bois qui reçoivent les cloisons alvéolaires); les rails sont protégés par recouvrement pour prévenir les coupures en cas de chute

Découpe et met en place l’isolant (laine de verre, de roche, polystyrène expansé..) cf. fiche : 09-06-15 monteur applicateur produit isolant, les laines minérales non friables entourées d’une enveloppe cellulosique protectrice sont privilégiées ; actuellement apparaissent des panneaux en laine de chanvre

Transporte les plaques avec un chariot porte-plaques, afin de les déplacer sans effort

Utilise un relève plaque manuel, ou mieux électrique, pour les déplacer et les relever

Pose les plaques sur une table-établi pliable (ce qui permet un travail à hauteur constante), effectue les coupes nécessaires avec une machine vibrante portative(MVP) sans fil équipée d’une aspiration à la source pour éviter l’empoussiérage ; si utilise un cutter, il sera muni dispositif de retrait automatique de lame.

illustration 2

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’exécution la mise en place des plafonds, pour éviter les postures »bras en l’air » utilise un lève plaque à manivelle, ou motorisé autonome.

  • A partir d’une PIRL (qui remplace escabeau et échelles), perce et visse les plaques sur les rails (pour les plafonds peut utiliser des perceuses ou visseuses montées sur girafe) ; pour les grandes longueurs peut mettre en place un échafaudage roulant.

Le jointeur assure les travaux de finition en traitant les joints, en réalisant les enduits et le ponçage; il mélange de la colle en poudre et de l’eau manuellement ou avec un malaxeur, enduit les joints à la spatule, applique une bande de papier spécial, la recouvre d’une nouvelle couche d’enduit et écrase le tout à la spatule, applique un enduit de finition après séchage; pour le ponçage utilise une girafe reliée à un aspirateur.

Pose et jointoiement peuvent être effectués par 2 ouvriers différents.

le plaquiste dans le cadre de la rénovation peut intervenir, après formation ( sous- section 4) sur des matériaux contenant de l’amiante (isolant, enduit, mastic, colle, …), dans le cadre d’activités autres que la démolition (sous-section 4) ; le retrait et l’encapsulage ayant pour but le traitement de l’amiante en place (sous-section 3), cette activité doit être confiée à une entreprise spécialisée (Cf. Fiche désamianteur n° 12-06-14)

Exigences

  • Co-activité
  • Conduite : VL, PL, engin de levage
  • Contrainte physique : forte
  • Contrainte posturale : toutes positions [P]
  • Mobilité physique
  • Travail Hauteur (échafaudage de pied, PIRL, échafaudage roulant)
  • Geste Répétitif (P)
  • Multiplicité Lieux Travail
  • Travail en Equipe
  • Travail à la Tâche

Accident du travail

  • Port manuel de charge [P]
  • Chute Hauteur
  • Chute de plain-pied, surface glissante
  • Chute Objet : matériaux, matériels
  • Contact avec conducteur sous tension : (électrisation/électrocution)
  • Emploi de machine dangereuse
  • Emploi d'outil à main/matériau tranchant/contondant
  • Risque routier
  • Projection Particulaire: limaille de fer, poussière

Nuisances

  • Hypersollicitation des membres TMP (P)
  • Manutention manuelle charge
  • Poussière fibre minérale artificielle FMA laine de verre ou de roche
  • Bruit.
  • Vibrations mains-bras
  • Poussière fibre minérale naturelle : amiante lors des travaux de rénovation (P)
  • Colle vinylique phase aqueuse

Pathologies

  • Affections péri-articulaires : épaule : tendinopathie aigue ou chronique non rompue non calcifiante ; rupture partielle ou transfixiante de la coiffe des rotateurs ; coude : tendinopathie d’insertion des muscles épicondyliens ; ou muscles épitrochléens ; poignet-main : tendinite, syndrome canal carpien ; genou : hygroma [57] [57]
  • Affections chroniques du rachis lombaire / manutentions : sciatique par hernie discale L4/L5 ; L5/S1; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ; L4/L5 [98] [98]
  • Atteinte auditive [42] [42]
  • Affections provoquées par les vibrations et les chocs : affections ostéo-articulaires, troubles angioneurotiques, atteintes vasculaire cubito-palmaire [69] [69]
  • Mycose cutanée des orteils [46] [46]
  • Périonyxis onyxis : atteinte du gros orteil [77] [77]
  • Affections professionnelles consécutives aux poussières d'Amiante [30]
  • Cancer broncho-pulmonaire provoqué par l'inhalation de poussières d'amiante [30bis]

Actions préventives

Mesures organisationnelles

AMIANTE 
AUTORISATION CONDUITE
BRUIT
DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE (DTA) : si intervention sur matériaux amiantés : panneaux isolants, enduits, mastics, colles...
REPERAGE AMIANTE
DECHETS GESTION
DOCUMENT UNIQUE ÉVALUATION DES RISQUES (DUER)
LOCATION MATERIELS / ENGINS
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
PENIBILITE
RISQUE ELECTRIQUE
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL / MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)
TRAVAUX INTERDITS - REGLEMENTES JEUNES AGES DE 15 ANS AU MOINS / MOINS 18 ANS

Mesures techniques

AMIANTE 
AMIANTE-INTERVENTION SUR MATÉRIAUX AMIANTES (Sous- section 4)
BRUIT
CHUTE HAUTEUR
DECHET/ GESTION
ECHAFAUDAGE/MOYENS ELEVATION
PLATEFORME INDIVIDUELLE ROULANTE LEGERE (PIRL)
ECLAIRAGE CHANTIER
INSTALLATION HYGIENE / VIE (IHV) 
LUTTE INCENDIE
MACHINE OUTIL PORTATIF ELECTROMECANIQUE OU PNEUMATIQUE
MANUTENTION MANUELLE/ AIDES : LEVE PLAQUES
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
POUSSIÈRE GAZ FUMÉE VAPEUR
RISQUE ELECTRIQUE CHANTIER
MANUTENTION MANUELLE/ AIDES : LEVE PLAQUES
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL /MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)
TEMPÉRATURE EXTRÊME  
TRAVAIL ISOLE /DANGEREUX
VERIFICATION / MAINTENANCE EQUIPEMENTS TRAVAIL

Mesures humaines

ACCUEIL DES INTERIMAIRES ET NOUVEAUX EMBAUCHES
CERTIFICAT APTITUDE CONDUITE EN SECURITE (CACES) : GRUE AUXILIAIRE, CHARIOT
FORMATION INFORMATION DES RISQUES SANTE/SECURITE DES SALARIES
EQUIPEMENT DE PROTECTION INDIVIDUEL (EPI)
EQUIPEMENT PROTECTION INDIVIDUELLE(EPI) AMIANTE : intervention matériaux amiantés
FICHE EXPOSITION AMIANTE : intervention sur matériaux amiantés
FORMATION INFORMATION BRUIT
FORMATION AMIANTE : intervention sur matériaux amiantés sous-section 4
FORMATION AUTRES RISQUES : risque routier, vibrations
FORMATION SENSIBILISATION A LA MANUTENTION
FORMATION MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST
FORMATION UTILISATION / MONTAGE ECHAFAUDAGE
HABILITATION ELECTRIQUE
NOTICE/FICHE POSTE : informations Salariés : si exposition CMR
PENIBILITE
SENSIBILISATION RISQUE ROUTIER
TEMPÉRATURE EXTRÊME 

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés