Opérateur Dépollution Sol

Imprimer

Fiche FAST n° 22-07-14 | (31/05/2015)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Il participe au traitement des sols dans le cadre de la réhabilitation de sites pollués (anciennes décharges ; dépôts de déchets ou produits chimiques abandonnés ; sols souillés par des retombées, infiltrations ou déversements de substances polluantes liées à l’exploitation industrielle ou à un accident de transport). Cette réhabilitation évite l’extension de la pollution, assure la protection sanitaire des riverains et/ou permet l’aménagement ultérieur du site.

Selon la fonction du diagnostic, de l'usage du terrain et des délais de chantier, la dépollution peut revêtir des formes très d

Les principales substances dangereuses présentes dans les sols sont organiques (hydrocarbures et leurs composés volatils éventuellement halogénés) ou inorganiques (métaux et leurs sels ou oxydes, toxiques minéraux…). L’amiante, la radioactivité et la pollution microbiologique doivent être systématiquement recherchées par le maitre d’ouvrage lors de l’analyse des risques préalables. Les conducteurs d’engins et les équipes de terrassement peuvent mettre à jour des objets explosifs sur les sites industriels anciens situés à proximité de nœuds ferroviaires et bombardés pendant la seconde guerre mondiale. Les polluants sont souvent combinés sur un même site et imperceptibles par les sens (polluants invisibles, inodores ou véhiculés par fines poussières). La pollution peut se renouveler en permanence (vaporisation de la pollution organique imprégnant les terres lors du terrassement).

Les terres sont soit traitées sur place sans être déplacées, soit excavées et traitées dans une installation mobile sur site, soit excavées et transportées dans une installation de dépollution en un centre de stockage hors site.

La plupart des chantiers de dépollution combinent différentes techniques de traitement des sols

  • Traitement biologique sur site ou dans un bio centre (pour les hydrocarbures aliphatiques),
  • Isolation ou confinement par barrière physique autour ou sous la zone polluée (pour les polluants minéraux ou en cas de dépollution temporaire
  • Extraction sous vide par forage + dépression : les gaz polluants sont récupérés puis traités in situ par combustion, absorption sur charbon actif, oxydation catalytique ou bio filtres,
  • Pompage et traitement des eaux souterraines : polluants solubles ou flottant sur une nappe,
  • Lavage des sols par arrosage (eau, solvants) des matériaux excavés,
  • Stabilisation et solidification : mélange des matériaux pollués à des liants hydrauliques qui fixent les polluants (métaux lourds),
  • Désorption thermique à l’aide d’un four, pour la pollution organique avec des teneurs limitées en polluants,
  • Incinération et enfouissement dans un centre de stockage agréé de classe 1 (hors site)
    Les chantiers de dépollution durent au minimum plusieurs mois, souvent plusieurs années ; Ils cumulent les risques liés aux travaux publics (l’instabilité du sol, la présence de falaises ou rivières sont des facteurs aggravants) et ceux inhérents à la pollution du site.
  • Les opérateurs intervenant directement dans la dépollution des sols occupent les postes suivants :
  • Conducteur d’engin assurant l’excavation (pelleteuse, mini-pelle), transport (dumper), le stockage ou la reprise des produits pollués (chargeur, niveleuse, mini-engin) et l’arrosage des pistes (tracteur + citerne),
  • Chauffeur PL (transport hors site),
  • Agent affecté aux installations industrielles de reconditionnement des déchets et de traitement des terres polluées (concassage-criblage, unités de stabilisation ou d’extraction, four…),
  • (Electro) mécanicien assurant la maintenance des engins et des installations du site
  • Manœuvres TP effectuant les tâches manuelles de terrassement, de manutention et l’assistance des engins (élingage, guidage)

D’autres postes peuvent-être exposés à la pollution du site :

  • Maîtrise et encadrement de l’entreprise de dépollution,
  • Agent de nettoyage du cantonnement
  • Intervenant sécurité

La réhabilitation de sites pollués fait intervenir différentes entreprises travaillant souvent en co-activité : démolition, décapage-sablage, étanchéité, concassage de matériaux, conditionnement et transport, génie civil, aménagements hydrauliques, confortement et stabilisation de parois rocheuses, forage-sondage, prélèvements et analyses, contrôle qualité, pose de canalisations, VRD…

Pour les opérations de désamiantage cf.fiche :12.06.14 Desamianteur et Opérateur en terrain amiantifère cf.fiche 30.07.15

Exigences

  • Acuité auditive adaptée/Poste
  • Attention/ Vigilance
  • Charge Mentale : élevée (risques multiples et fortes contraintes de sécurité)
  • Capacité Réflexion /Analyse
  • Co-activité
  • Conduite : engins chantiers, PL, dumper, tracteur avec citerne arrosage
  • Contrainte Physique : forte : port combinaisons, masques
  • Contrainte posturale : Position Assise Prolongée ; Position Debout Prolongée ; Position Accroupie ; Position Agenouillée ; Bras en Élévation ; Cou Extension Prolongée ; Toute Posture ; Penché en Avant
  • Esprit Sécurité
  • Grand Déplacement : Découché
  • Horaire de travail : travail posté 2X8H, travail de nuit >270 h/an, heures supplémentaires
  • Intempérie: vent, pluie, brouillard, neige
  • Mobilité physique : dénivellation, terrain accidenté
  • Port EPI indispensable : protection respiratoire, combinaison, gants
  • Poste Sécurité : conduite engins, dumper, PL
  • Sens Responsabilités
  • Température Extrême : forte chaleur, grand froid
  • Travail Espace Restreint : fouille, canalisation
  • Travail Proximité Voie Circulée : pistes sur site
  • Travail en Equipe
  • Travail Galerie/Tunnel
  • Travail Milieu Isolé
  • Travail pour Entreprise Utilisatrice : propriétaire de l’ancien site industriel
  • Travail Hauteur : falaise polluée
  • Vision adaptée au poste : champ visuel, vision nocturne, vision crépusculaire, résistance éblouissement, vision de loin, vision des couleurs, appréciation des distances (port d'une correction compatible)

Accident du travail

  • Agression par agent chimique : contact, inhalation, projection
  • Chute Hauteur : démantèlement installations, chute d’engins, travaux accès difficile
  • Chute Objet : matériau, matériel
  • Chute Plain-Pied : terrain accidenté, dénivellation, obstacle
  • Contact Agent Biologique : tétanos, leptospirose, hépatite A (eaux polluées)
  • Contact Animal/Rongeur/Insecte : morsure, piqûre, souillure par déjection animale
  • Contact conducteur sous tension
  • Déplacement en ouvrage étroit
  • Eboulement/Effondrement : fouille, fosse etc…
  • Emploi Machine Dangereuse : oxycoupage structures métalliques hangar
  • Explosion : objet explosif sur site industriel
  • Incendie : atmosphère inflammable hydrocarbures, composés volatils
  • Port manuel Charges : manœuvre, électromécanicien
  • Projection particulaire: poussière
  • Renversement Engin : effondrement terrain
  • Renversement par Engin/Véhicule : sur piste chantier
  • Risque Routier : mission, trajet
  • Travail Espace Confiné : intoxication
  • Travail en milieu aquatique/à proximité
  • Travaux Rayonnement Non Ionisant : rayonnement solaire
  • Travaux Rayonnement Ionisant : source radioactive

Nuisances

  • Bruit.
  • Vibrations corps entier : si vibrations transmises sur 8h>à 0.5m/s²
  • Hyper-sollicitation des Membres TMS
  • Rayonnement Ionisant : activités militaires ou électronucléaires, radioéléments hospitaliers ou industriels
  • Gaz: Hydrogène Sulfuré, Cyanure, Méthane…
  • Huile minérale : huiles usagées
  • Hydrocarbure Aromatique Polycyclique HAP : brai de houille, créosote, goudron de houille ; Benzo a Pyrène (BaP,)
  • Agent Biologique : tétanos leptospirose, hépatite A en présence de rongeurs ou d'eaux usées, voire autres agents selon activités antérieures - laboratoires...
  • Carburant : Fioul : stockage de carburants
  • Hydrocarbure Hétérocyclique : Dioxine, Polychlorobiphényle (PCB, pyralène)
  • Poussière Organométallique : Arsenic et composés ; Plomb (fabrique d'accumulateurs, décharge) ; Cadmium, Mercure et composés (unité d'électrolyse chlore soude) ; Chrome (traitement de surface des métaux) ; Nickel (fabrique d'accumulateurs) ; Zinc
  • Pigments Peintures (nanoparticules) : Chrome VI (pigment anti corrosion)
  • Solvant halogéné aliphatique
  • Solvants (autres)
  • Amines aromatiques
  • Rayonnement non ionisant: rayonnement optique naturel (soleil)
  • Pesticide : atrazine, pentachlorophénol, lindane : usine d'herbicides ou pesticides
  • Explosif
  • Manutention Manuelle Charges : électromécanicien, ouvrier exécution TP

Pathologies

  • Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations transmises au corps entier : Sciatique par hernie discale L4/L5 ; L5/S1 ; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ; L4/L5. [97] [97]
  • Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels [42]
  • Affections provoquées par les vibrations et les chocs : affections ostéo-articulaires, troubles angioneurotiques [69] [69]
  • Affections dues au plomb et à ses composés : anémie, syndrome douloureux abdominal, néphropathie, encéphalopathie aigue ou chronique, neuropathie périphérique [1] [1]
  • Affections provoquées par l’arsenic et ses composés minéraux : intoxication aigue, plaies arsenicales, stomatite, rhinite, ulcération ou perforation cloison nasale, polynévrites angiosarcome du foie, épithélioma cutané primitif [20]
  • Hémopathies provoquées par le benzène et produits en renfermant : hypoplasies, et aplasies médullaires isolées ou associées, leucémies aigues myéloblastique et lymphoblastique syndromes myéloprolifératifs [4]
  • Affections gastro-intestinales provoquées par le benzène, toluène et xylènes et tous les produits en renfermant : avec vomissements à répétition [4 bis]
  • Affections provoquées par les rayonnements ionisants : anémie, leucopénie thrombopénie, leucémies, cataracte, radiodermites, radionécrose osseuse, sarcome osseux [6] [6]
  • Maladies causées par le mercure et ses composés : encéphalopathie aigue, tremblement intentionnel, stomatite coliques, néphrite azotémique, lésions eczématiformes. [2]
  • Affections provoquées par les dérivés halogénés des hydrocarbures aromatiques(PCB) : acné [9]
  • Ulcérations et dermites provoquées par l’acide chromique, chromates chromate de zinc et sulfate de chrome : ulcérations nasales, cutanées chroniques, lésions eczématiformes [10]
  • Maladies provoquées par le cadmium et ses composés : broncho-pneumopathie aigue, nausées, vomissements, néphropathie avec protéinurie [61] [61]
  • Affections provoquées par les hydrocarbures aliphatiques halogénés : troubles cardiaques aigus hyperexcitabilité, hépatites aigues cytolytiques, néphropathies tubulaires, poly neuropathies [12]
  • Affections cutanées causées par les oxydes et sels de nickel : dermites eczématiformes [37]
  • Affections respiratoires causées par les oxydes et sels de nickel : rhinite, asthme [37 bis]
  • Affections provoquée par les amines aromatiques, leurs sels : dermite, lésions eczématiformes, rhinite, asthme[15 bis]
  • Mycoses cutanées des orteils [46]
  • Périonyxis onyxis : atteinte du gros orteil[77] [77]

Actions préventives

Mesures organisationnelles

ATMOSPHERE EXPLOSIBLE ATEX
AUTORISATION CONDUITE : engins, nacelles
BORDEREAU SUIVI DÉCHETS DANGEREUX (BSDD ; BSDA Amiante)
BRUIT
COORDONNATEUR SÉCURITÉ PROTECTION SANTE : CSPS:
DECHETS GESTION
DOCUMENT UNIQUE ÉVALUATION DES RISQUES (DUER)
DEMANDE PROJET DE TRAVAUX / DÉCLARATION INTENTION COMMENCEMENT DE TRAVAUX-DT / DICT 
ESPACE CONFINE
FICHE DONNÉES SÉCURITÉ (FDS)
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
PENIBILITE
PERMIS FEU
PLAN GÉNÉRAL COORDINATION SÉCURITÉ PRÉVENTION SANTE  (PGC SPS)
PLAN PRÉVENTION ENTREPRISE EXTÉRIEURE / UTILISATRICE :
RAYONNEMENT IONISANT
REGLEMENT INTERIEUR
RISQUE BIOLOGIQUE
RISQUE ELECTRIQUE
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL / MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)
SECURITE INCENDIE
TEMPÉRATURE EXTRÊME 
TRAVAIL ISOLE / DANGEREUX
TRAVAUX INTERDITS - REGLEMENTES JEUNES AGES DE 15 ANS AU MOINS / MOINS 18 ANS

Mesures techniques

BALISAGE PERIMETRE SECURITE ROUTIERE
BLINDAGE/TALUTAGE
BRUIT
DECHET/ GESTION
ECHAFAUDAGE/MOYENS Elévation : PEMP
ECLAIRAGE CHANTIER
ENGIN CHANTIER : équipé d’une cabine en surpression alimentée en air filtré par un filtre trés haute efficacité (THE)
ESPACE CONFINE
INSTALLATION HYGIENE / VIE (IHV) 
LUTTE INCENDIE
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
PERMIS FEU
POIDS LOURD/EQUIPEMENT : Les chauffeurs doivent intervenir sur le chantier avec les vitres fermées et la ventilation coupée ou en mode recyclage ; pour les interventions durant la saison chaude, il est nécessaire que les camions soient équipés de la climatisation, celle‐ci sera utilisée en mode recyclage sur le chantier.
POUSSIÈRE GAZ FUMÉE VAPEUR
RAYONNEMENT IONISANT : source radioactive
RISQUE BIOLOGIQUE
RISQUE CHIMIQUE
RISQUE ELECTRIQUE CHANTIER
RISQUE ELECTRIQUE MACHINE/ APPAREILS/INSTALLATIONS : machines électroportatives :
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL /MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)
SIGNALISATION SECURITE ATELIER/CHANTIER
TEMPÉRATURE EXTRÊME  
TRAVAIL ISOLE /DANGEREUX
VERIFICATION / MAINTENANCE EQUIPEMENTS TRAVAIL
VIBRATION

Mesures humaines

ACCUEIL DES INTERIMAIRES ET NOUVEAUX EMBAUCHES
CARTE INDIVIDUELLE DE SUIVI MEDICAL AUX RAYONNEMENTS IONISANTS
CERTIFICAT APTITUDE CONDUITE EN SECURITE (CACES)
FORMATION INFORMATION DES RISQUES SANTE/SECURITE DES SALARIES
EQUIPEMENT PROTECTION INDIVIDUELLE(EPI) : combinaisons jetables, masques FFP3, Gants, casque, etc…
FORMATION INFORMATION BRUIT
FORMATION AUX AUTRES RISQUES SPECIFIQUES
FORMATION ELINGAGE
FORMATION SENSIBILISATION A LA MANUTENTION
FORMATION MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST
FORMATION UTILISATION DES MATERIELS DE LUTTE CONTRE INCENDIE
HABILITATION ELECTRIQUE
HYGIENE CORPORELLE / VESTIMENTAIRE
INFORMATION HYGIENE DE VIE
NOTICE/FICHE POSTE : INFORMATIONS SALARIES : CMR, ACD
PENIBILITE
QUALIFICATION INITIALE OBLIGATOIRE POUR LA CONDUITE D’UN VEHICULE DE TRANSPORT DONT LE PTAC EST > 3,5 TONNES
SENSIBILISATION RISQUE ROUTIER
TEMPÉRATURE EXTRÊME 

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés