Soudeur Aluminothermie

Imprimer

Fiche FAST n° 13-06-14 | (30/11/2012)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Le soudage aluminothermique est un procédé thermochimique utilisé, notamment pour le soudage des rails, (réseau ferré, grue sur rail, pont roulant, passage à niveau..), ou sur prise de terre (transformateur EDF). Le soudeur aluminothermie :

  • Transporte le matériel sur lorry et treuil sur rail : chalumeau, tronçonneuse, trancheuse, meuleuse, tronçonneuse à disque, défonceuse pneumatique, lisseuse à moteur diesel, chevalets, outil fast clip, clé à choc, masse, tranche, coin, cutter, allume gaz,…creuset, pince à creuset, Kit de soudure : (moule spécifique et joints réfractaires, charge métallique (cuivre ou acier), amorce ( magnésium, aluminium…), fourche, bac de corindon.
  • Ajuste avec l’aide soudeur les éléments à souder (rail, barre conductrice, barre de guidage ; câbles électriques…) en utilisant des cales, treuils sur rail, (chèvres)
  • Pose le moule réfractaire (à base de sable siliceux), le joint réfractaire entre les parties du moule et le bac de récupération de corindon
  • Préchauffe le moule et les abouts de rail au chalumeau, rajoute du joint réfractaire si besoin
  • Place le creuset (rempli de magnésium et de la charge métallique, enflamme le mélange à l’aide de l’amorce (900°)) au dessus du moule autour de la zone à souder [La réaction chimique du mélange placé dans le creuset (oxydes métalliques : oxydes de fer et cuivre – ferro-alliages : manganèse, silicium – granules d’aluminium) est amorcée à l’aide d’une poudre d’allumage qui permet d’atteindre une température de 1200°C].
  • Ouvre le clapet et laisse couler le métal dans le moule par gravité dès que la réaction chimique est terminée dans le creuset (la très haute température du métal d’apport liquide garantit l’obtention d’une bonne soudure).
  • Veille à boucher les fuites avec des bâtons ou des tampons réfractaires.
  • Dépose le creuset et le bac de corindon à l’aide d’une pince à creuset après la coulée.
  • Entaille le moule à la masse (le moule est récupéré par l’aide soudeur à la fourche), scie les cheminées
  • Défonce le bas du moule à la défonceuse pneumatique avec l’aide soudeur.
  • Meule la soudure et profile le rail à la lisseuse à moteur diesel (machine roulante) ou à la ponceuse manuelle électrique

Exigences

  • Acuité auditive adaptée/Poste
  • Attention/ Vigilance
  • Co-activité
  • Contrainte physique : forte
  • Contrainte posturale :toutes positions (P)
  • Contrainte de temps d'intervention
  • Déplacement à l'étranger
  • Grand déplacement (découcher)
  • Horaire travail : horaire irrégulier, travail posté (2x8, 3x8), travail de nuit
  • Intempérie: vent, brouillard
  • Esprit Sécurité
  • Geste répétitif (P)
  • Mobilité physique : terrain accidenté, dénivellation
  • Multiplicité Lieux Travail
  • Port EPI indispensable: vêtements résistants au feu, gants anti-chaleur, guêtres de cuir, chaussures de sécurité montantes
  • Température extrême chaleur (P) Température extrême froid (P)
  • Travail en Equipe
  • Travail galerie / tunnel
  • Travail Pour Entreprise Utilisatrice
  • Travail à proximité voies circulées : trafic ferroviaire
  • Vision adaptée au poste: vision de près, de loin, pénombre (galerie, tunnel)

Accident du travail

  • Agression par agent thermique : chaleur (métal en fusion)
  • Chute de plain-pied : dénivellation, encombrement, terrain accidenté
  • Chute de hauteur : soudage de pont roulant, travaux sur ouvrage d'art
  • Chute d'objet: matériel, outil
  • Conduite de PEMP
  • Contact conducteur sous tension: machines électroportatives (meuleuse, ponceuse manuelle, tronçonneuses...)
  • Déplacement en ouvrage étroit: heurt structure
  • Emploi de machine dangereuse: (portative, meuleuse)
  • Incendie: feu de véhicule
  • Explosion au contact de l'eau
  • Port manuel de charge (P) : matériel, matériau
  • Projection particulaire : particule métallique, parfois incandescente
  • Renversement par engin/véhicule : circulation, voies ferrées
  • Risque routier : Déplacements sur différents sites
  • Travail en milieu confiné: galerie, tunnel
  • Travaux rayonnement non ionisant : infrarouge, ultra violet, rayonnement optique naturel (soleil)

Nuisances

  • Bruit : engins, MVP, usine, trafic ferroviaire
  • Gaz combustion/échappement : travaux en tunnel : CO, NO2, particules, diesel
  • Hyper-sollicitation des membres: TMS (P)
  • Manutention manuelle de charge (P)
  • Poussière minérale (P): silice libre cristalline (destruction du moule réfractaire)
  • Procédés de soudage (nanoparticules (P): soudage aluminothermie
  • Rayonnement non ionisant : rayonnement ultraviolet et infra rouge, rayonnement optique naturel (soleil)
  • Travail à haute température
  • Vibration : main/bras (P)

Pathologies

  • Affections provoquées par le bioxyde de manganèse [39] [39]
  • Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels [42]
  • Affections consécutives à l'inhalation de poussières ou de fumées d'oxyde de fer [44]
  • Mycose cutanée des orteils [46]
  • Affections péri-articulaires : épaule : tendinopathie aigue ou chronique non rompue non calcifiante ; rupture partielle ou transfixiante de la coiffe des rotateurs ; coude : tendinopathie d’insertion des muscles épicondyliens ; ou muscles épitrochléens ; poignet-main : tendinite, syndrome canal carpien ; genou : hygroma [57]
  • Affections provoquées par l'oxyde de carbone [64]
  • Affections provoquées par les vibrations et les chocs : affections ostéoarticulaires, troubles angioneurotiques, atteintes vasculaire cubito-palmaire [69]
  • Affections occulaires dues au rayonnement thermique :cataracte [71]
  • Périonyxis onyxis : atteinte du gros orteil [77]
  • Affections chroniques du rachis lombaire / manutentions : Sciatique par hernie discale L4/L5 ; L5/S1 ; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ;L4/L5. [98]

Actions préventives

Mesures organisationnelles

ATMOSPHERE EXPLOSIBLE ATEX
BRUIT
FICHE DONNÉES SÉCURITÉ (FDS)
DECHETS GESTION
INSTALLATION /PRÉPARATION/ORGANISATION CHANTIER
INSTALLATION D'HYGIENE DE VIE (IHV): local, emplacement en véhicule aménagé comprenant des installations sanitaires (vestiaire, cabinet d'aisance, lavabo, douche) un réfectoire sur le lieu de travail ou à proximité dont l'entretien quotidien est assuré
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
PERMIS FEU
PENIBILITE
PLAN DE PREVENTION ENTREPRISE EXTERIEURE /UTILISATRICE: respect des règles ferroviaires (traversée des voies, dispositifs d'annonce) et des risques spécifiques visés au plan de prévention : usine, SNCF, RATP, installation électrique... Respect des zones d’évolution d’engins sur chantier : gabarit SNCF. Itinéraires balisés.
RISQUE ELECTRIQUE: machines électroportatives (meuleuse, ponceuse manuelle, tronçonneuses...)
SECURITE INCENDIE
SIGNALISATION FERROVIAIRE TEMPORAIRE (CHANTIER MOBILE)
TEMPÉRATURE EXTRÊME 

Mesures techniques

BALISAGE PERIMETRE SECURITE ROUTIERE
BRUIT
CHUTE DE HAUTEUR : travail sur ponts roulants et ouvrages d'arts
ECLAIRAGE CHANTIER
ESPACE CONFINE: galerie, tunnel
DECHET/ GESTION
INSTALLATION HYGIENE / VIE (IHV) 
LUTTE CONTRE INCENDIE: extincteurs en nombre suffisant et vérifiés annuellement
MACHINE OUTIL PORTATIF ELECTROMECANIQUE OU PNEUMATIQUE
MANUTENTION MANUELLE: AIDES: appareils et accessoires de levage (palonnier, lorry auto-freine, chenillette porte-matériel, camionnette aménagée)
NACELLE ET PLATE-FORME ELEVATRICE (PEMP): intervention sur pont roulant
PERMIS FEU: protection contre les intempéries (pluie) lors des opérations de soudure, risque d'explosion
POUSSIERE/FUMEE: meulage des joints de rails/creuset à cheminée filtrante en tunnel
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
RISQUE ELECTRIQUE CHANTIER: disjoncteur différentiel haute sensibilité 30 mA
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL /MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)
SIGNALISATION ET SECURITE CHANTIER: risques et consignes de sécurité spécifiques à certains sites de travail: réseau SNCF, tunnel, usines, galeries minières...
TEMPÉRATURE EXTRÊME  
VERIFICATION / MAINTENANCE EQUIPEMENTS TRAVAIL
VIBRATONS: vibrations mains-bras, respect des valeurs réglementaires

Mesures humaines

CERTIFICAT APTITUDE CONDUITE EN SECURITE (CACES)
EPI : vêtements résistants au feu , gants anti-chaleur, guêtres de cuir, chaussures de sécurité montantes 'spécial soudeur', masque P3, lunettes de sécurité de soudeur, vêtement haute visibilité équipé de bandes rétro réfléchissantes catégorie 2 ou 3, vêtement de protection contre les intempéries PICB adapté à l’environnement ferroviaire, lampe si faible luminosité ; Harnais de sécurité avec système d'accrochage si travaux sur ouvrage d'art
FORMATION INFORMATION BRUIT
FORMATION AUX AUTRES RISQUES SPECIFIQUES: risques physiques: vibrations, rayonnements non ionisants, poussière (silice), fumée de soudage, risque routier (chantier), ferroviaire
FORMATION/SENSIBILISATION A LA MANUTENTION: (P): PRAP - ADAPT métier
FORMATION MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST
FORMATION UTILISATION DES MATERIELS DE LUTTE CONTRE INCENDIE
INFORMATION HYGIENE DE VIE
NOTICE DE POSTE: information des salariés: risques des fumées de soudage, risque silice
PENIBILITE
QUALIFICATION SOUDEUR/ SOUDEUR BRASEUR SUR CANALISATIONS DE GAZ

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés