Menuisier Charpentier Bois

Imprimer

Fiche FAST n° 01-04-15 | (28/02/2015)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Il réalise la conception, la fabrication, le levage, la pose, et la réfection des charpentes en bois.

Pour les ossatures bois : Cf. fiche : 06.04.15. Menuisier Charpentier Maison Ossature Bois (MOB)

Pour le traitement des bois : Cf. fiche : 02.04.15. Traiteur Charpente Bois.

En atelier : travaille seul ou en équipe, fabrique les ouvrages de charpente en bois massif ou lamellé collé ( matériaux composites) tels qu’ils ont été définis par le bureau d’études, ou par lui-même, à partir d’un logiciel tridimensionnel (DAO); Il doit posséder des compétences en lecture de plans et maîtriser les volumes et les dimensions ; il sélectionne dans le respect de la réglementation, le bois le mieux approprié (provenance, essence, dureté, résistance, classe de risque…)

Mesnuisier charpentier bois1

 

 

 

 

 

 

La préfabrication nécessite de l’espace et du dégagement dans l’atelier ;

  • Stocke la matière première des composants dans des racks extérieurs (diminuant les risques d’écrasement, de renversement et facilitant la manutention ) ,
  • Prépare et approvisionne les matériaux nécessaires avec un chariot élévateur.
  • Trace les pièces courantes de charpente : c’est à partir des plans d’études que le charpentier conçoit l’épure (ouvrage grandeur nature)
  • Usine (débite et façonne) les différents éléments ; il utilise des machines fixes (scie à ruban, sur table, radiale, tenonneuse, toupie verticale, dégauchisseuse, raboteuse) et du matériel électroportatif (scie circulaire, mortaiseuse, perceuse, défonceuse, etc.) asservis à un système d’aspiration haut débit efficace des poussières de bois; l’utilisation de machines de plus en plus complexes (numériques) nécessite de la rigueur et le respect des consignes d’utilisation et de sécurité.
  • Effectue le pré montage des éléments de charpente et réalise leur finition.
  • Amène les éléments de charpente terminés vers une zone de stockage tampon ; ces éléments lourds peuvent être transportés avec un pont roulant, ou un palonnier réglable ;le stockage provisoire des éléments doit se faire à la verticale , sur rack, ou ranchers amovibles .

Pour bien choisir et mettre en place une élingue : il faut connaître la masse et le centre de gravité de la charge (définis par le bureau d’études ) , respecter l’angle d’élingage et accrocher correctement cette charge.

Le chauffeur grutier transporte les éléments sur chantier : pour les éléments de charpente de forte pente , utilisation d’une remorque porte char « surbaissée » ou une remorque classique pour les faibles pentes équipée de ranchers solides ; lors du déchargement ( colis d’environ 800 kg ) prévoit un moyen de levage compatible avec le poids de la charge :une grue mobile à flèche télescopique , ou un chariot élévateur , ou camion équipé d’une grue hydraulique auxiliaire .

Sur chantier : lève et pose les ouvrages de charpente bois ainsi que leur habillage, leur isolation (panneaux sous toiture) et couverture si besoin

Cf. fiche : 09.06.15.Monteur Applicateur Produits Isolants :

Cf. fiche 05.04.14. Couvreur Zingueur :

 

Menuisier charpentier bois2

 

Menuisier Charpentier Bois3

 

 

  • Prépare le chantier : Identifie l’accès au chantier permettant de déterminer les moyens de transport et les dimensions maximales de structure livrables sur le chantier ;
  • Prévoit :
    • un emplacement pour le stockage sur des chevalets ou râteliers des différentes pièces de charpentes ou des fermes industrialisées;
    • une zone d’assemblage propre, plane, et balisée ;
    • une zone de terrain résistante pour l’installation du moyen de levage (Grue mobile ; camion équipé d’une grue auxiliaire, PEMP)
  • Met en place les protections collectives et individuelles (échafaudage, garde-corps, filet, ligne de vie, etc.)
  • Pré assemble au sol les éléments de charpente (fermes, fermettes), la lève : lors du déchargement (colis d’environ 800 kg ) prévoit une grue mobile à flèche télescopique , ou un chariot élévateur , ou camion équipé d’une grue hydraulique auxiliaire compatible avec le poids de la charge ; peut utiliser une nacelle élévatrice (PEMP). L’utilisation de crochets à ouverture mécanisée manœuvrés à distance est conseillée évitant des situations dangereuses ( monter dans la benne du camion grue ou de la remorque pour accrocher ou décrocher les charges) , ou inconfortables lors du décrochage.
  • Règle les éléments à partir d’un échafaudage roulant, d’une PIRL, jamais d’une échelle
  • Ajuste, rectifie les éléments (tronçonnage, sciage, chevillage, collage), et les pose en les clouant, les boulonnant ou en les agrafant avec un outil à main ou une machine vibrante portative (MVP)
  • Réalise des scellements et fixe les organes de liaisons.

Le menuisier charpentier levageur bois, dans le cadre de la rénovation peut intervenir, après formation( sous-section 4) sur des matériaux contenant de l’amiante (couverture) dans le cadre d’activités autres que la démolition, le retrait et l’encapsulage ayant pour but le traitement de l’amiante en place (Sous-section 3), cette activité doit être confiée à une entreprise spécialisée (voir fiche désamianteur n° 12-06-14)

 

Exigences

  • Capacité Réflexion /Analyse
  • Attention/ Vigilance
  • Co-activité
  • Conduite : engin de levage, chariot automoteur, PEMP, VL, PL, VUL...
  • Contrainte physique : forte [P]
  • Contrainte posturale : toutes positions [P]
  • Coordination/ Précision Gestuelle
  • Geste répétitif: clouage
  • Gestes répétitifs
  • Intempérie (Température extrême chaleur) (Température extrême froid)
  • Mobilité physique
  • Multiplicité Lieux Travail
  • Grand déplacement : réfection charpente monuments historiques
  • Poste de sécurité : chauffeur grue auxiliaire, grue mobile
  • Sens Equilibre
  • Travail en Equipe
  • Travail Hauteur
  • Vision adaptée au poste : appréciation des distances , champ visuel

Accident du travail

  • Chute de hauteur : trémie, PEMP, échafaudage, PIRL, charpente
  • Chute de plain-pied : dénivellation, encombrement
  • Chute objet : matériau, outil
  • Contact conducteur sous tension: ligne électrique aérienne lors livraison structure et charpente
  • Emploi de machine dangereuse : fixe, portative
  • Emploi d'outil à main/matériau tranchant/contondant (en manipulant les équipements)
  • Port manuel de charge
  • Projection particulaire : corps étranger
  • Risque routier : Déplacements sur différents sites
  • Renversement Engin : engin de levage,PEMP
  • Renversement par engin ou véhicule: engin de levage, PL

Nuisances

  • Hypersollicitation des membres TMS [P]
  • Manutention manuelle charge
  • Poussière Bois (P) : Poussière Bois Massif (Dur, Résineux, Exotique)
  • Poussière Fibre Minérale Naturelle : Amiante (travaux rénovation)
  • Poussière fibre minérale artificielle (FMA): laine de verre, laine de roche
  • Poussière Silice Cristalline (P) : ardoise ; dans certaines pâtes à bois
  • Bruit (P) si niveau d'exposition quotidien de 80dB (A) ou niveau de pression acoustique de crête de 135dB (C)
  • Vibration : Vibration Main-Bras (P) si vibrations transmises sur 8h >à 2,5 m/s² (P)
  • Vibrations corps entier: SMR: si vibrations transmises corps entier supérieures à 0,5 m/s²(P)
  • Rayonnement non ionisant: rayonnement optique naturel (soleil)
  • Colle/Adhésif : (P) Résorcine, Urée formol, Formaldéhyde (lamellé collé) (P)
  • Gaz Combustion /Echappement (P) : Particules Diesel : Utilisation chariot élévateur diésel en atelier.

Pathologies

  • Affections péri-articulaires : épaule : tendinopathie aigue ou chronique non rompue non calcifiante ; rupture partielle ou transfixiante de la coiffe des rotateurs ; coude : tendinopathie d’insertion des muscles épicondyliens ; ou muscles épitrochléens ; poignet-main : tendinite, syndrome canal carpien ; genou : hygroma [57] [57] En savoir plus
  • Affections chroniques du rachis lombaire / manutentions [98]
  • Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels [42]
  • Affections provoquées par les vibrations et les chocs : affections ostéo-articulaires, troubles angioneurotiques, atteintes vasculaires cubito-palmaires [69] [69]
  • Affections provoquées par aldéhyde formique et ses polymères : dermatite, eczéma, rhinite, asthme (43)
  • Affection provoquée par aldéhyde formique et ses polymères : cancer naso pharynx (43 bis)
  • Lésions chroniques du ménisque [79] [79]
  • Affections professionnelles provoquées par les poussières de bois : rhinite, asthme, cancer des fosses nasales et de l’ethmoïde et des autres sinus de la face [47]
  • Affections consécutives à l'inhalation de silice : pneumoconiose, sclérodermie systémique, cancer broncho-pulmonaire primitif [25] [25]
  • Affections consécutives à l'inhalation de l'amiante : plaques pleurales, épaississements pleuraux, asbestose, mésothéliome [30] et cancer broncho-pulmonaire primitif [30b] [30bis]
  • Mycoses cutanées des orteils [46]
  • Périonyxis onyxis : atteinte du gros orteil [77] [77]
  • Lésions eczématiformes de mécanisme allergique (65)
  • Rhinite et asthmes professionnels. (Colles au cyanoacrylate, polychlorure de vinyle) [66]

Actions préventives

Mesures organisationnelles

AUTORISATION CONDUITE : camion avec grue auxiliaire, PEMP, chariot élévateur
BRUIT
DOSSIER INTERVENTION ULTÉRIEURE SUR OUVRAGE (DIUO)
DECHET /GESTION : tri sélectif
LOCATION MATERIELS /ENGINS (PEMP, échafaudage)
NORMALISATION QUALITE/ HYGIENE SECURITE/ENVIRONNEMENT (QHSE) :
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
PENIBILITE
REGLEMENT INTERIEUR : poste de sécurité
RISQUE ELECTRIQUE
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL / MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)
TEMPÉRATURE EXTRÊME 
TRAVAUX INTERDITS - REGLEMENTES JEUNES AGES DE 15 ANS AU MOINS / MOINS 18 ANS

Mesures techniques

AMENAGEMENT ATELIER
BRUIT
MANUTENTION MECANIQUE : GRUE A TOUR/ GRUE MOBILE
INSTALLATION HYGIENE / VIE (IHV) 
LUTTE INCENDIE
MANUTENTIONS MANUELLES/ AIDES : chariot automoteur, pont roulant, palonnier...
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
POUSSIERE/GAZ/FUMEE/VAPEUR : captation poussières de bois
RISQUE ELECTRIQUE MACHINE/ APPAREILS / INSTALLATION
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL /MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)
SIGNALISATION SECURITE ATELIER/CHANTIER
TEMPÉRATURE EXTRÊME  
VERIFICATION / MAINTENANCE EQUIPEMENTS TRAVAIL
VIBRATION

Mesures humaines

ACCUEIL DES INTERIMAIRES ET NOUVEAUX EMBAUCHES
CERTIFICAT APTITUDE CONDUITE EN SECURITE (CACES) : grue auxiliaire, chariot automoteur
FORMATION INFORMATION DES RISQUES SANTE/SECURITE DES SALARIES
EQUIPEMENT DE PROTECTION INDIVIDUEL (EPI)
FORMATION INFORMATION BRUIT
FORMATION AUX AUTRES RISQUES SPECIFIQUES
FORMATION ELINGAGE
FORMATION SENSIBILISATION A LA MANUTENTION
FORMATION MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST
FORMATION UTILISATION DES MATERIELS DE LUTTE CONTRE INCENDIE
FORMATION UTILISATION / MONTAGE ECHAFAUDAGE
HABILITATION ELECTRIQUE
PENIBILITE
QUALIFICATION INITIALE OBLIGATOIRE POUR LA CONDUITE D’UN VEHICULE DE TRANSPORT DONT LE PTAC EST > 3,5 TONNES
TEMPÉRATURE EXTRÊME 

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés