Laborantin Industrie Routière

Imprimer

Fiche FAST n° 15-07-14 | (30/11/2012)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Définition : détermine les caractéristiques physico-chimiques des liants hydrocarbonés et la composition des matériaux routiers : enrobés, bitumes, émulsions, granulats ou graves (granulométrie, formulation d’enrobés, compacité, tenue à l’eau, tenue à l’orniérage, masse volumique des granulats…)

Les opérations peuvent être réalisées en laboratoire ou sur chantier.

  • Chauffe les bitumes et les émulsions sur plaque chauffante ou à l’étuve
  • Emploi un pénétromètre (appareil muni d’une aiguille) pour mesurer la pénétrabilité des bitumes
  • Chauffe les enrobés, ajoute du toluène et centrifuge le mélange pour séparer le liant des granulats (désenrobage)
  • Réalise des éprouvettes : compacte les graves au vibrocompresseur et stabilise la colonne ainsi obtenue dans un moule PVC ; colle un casque à sa partie supérieure ; étuve l’éprouvette (pour prise de la colle) et libère le moule (marteau + burin ou burineur) ; peut surfacer l’éprouvette avec du soufre préalablement chauffé
  • Place ensuite l’éprouvette (lourde : jusqu’à 15 kg) dans une presse de traction (air comprimé à 6 bars)
  • Peut nettoyer les moules en PVC dans des bacs d’acide chlorhydrique
  • Solvante des échantillons de bitume avec du sulfure de carbone (CS2) avant analyse spectrophotométrique (habituellement en vase clos)
  • Nettoie le matériel avec divers solvants : perchlor – ou tétra chloro-éthylène (émulsionneuse), 111 trichloroéthane (verrerie en machine à laver), acétone, xylène, solvants naphta
  • Emploie couramment des amines aliphatiques notamment pour les émulsions de bitumes
  • Peut réaliser ces opérations sur chantier dans un local mal ventilé
  • Procède à l’étuvage (150 à 200°C), au tamisage et au broyage des granulats (machines électriques)
  • Réalise des essais (compactage, compression, poinçonnement) à l’aide de compacteurs et de presses
  • Peut utiliser un gammadensimètre sur chantier (analyse de sols ou des couches de chaussées) ou des sources scellées au laboratoire (étalonnage du gamma densimètre, analyse de prélèvements de chaussées obtenus par carottage)
  • Peut rédiger le compte-rendu de ses essais et gérer son activité à l’aide d’un micro-ordinateur
  • Peut être amené à effectuer des prélèvements sur des matériaux contenant de l’amiante après formation (certains enrobés anciens) dans le cadre d’activités autres que la démolition, le retrait et l’encapsulage ayant pour but le traitement de l’amiante en place (sous-section 3) cette activité doit-être confiée à une entreprise spécialisée (voir fiche désamianteur ).

Exigences

  • Conduite : VL
  • Contrainte physique : moyenne
  • Sens Responsabilités
  • Travail seul
  • Vision adaptée au poste : vision de près, vision des couleurs

Accident du travail

  • Renversement par véhicule : voie circulée, chantier
  • Chute de plain-pied, surface glissante
  • Agression par agent chimique : contact, projection, inhalation
  • Agression par agent thermique : chaleur
  • Emploi de machine dangereuse : fixe (presse)
  • Emploi d'outil à main : marteau, burineur
  • Incendie : atmosphère, produits inflammables
  • Explosion
  • Port manuel de charge: matériel, matériau, manutention
  • Projection particulaire : corps étranger
  • Risque routier : trajet, mission
  • Travaux rayonnement ionisant : exposition externe

Nuisances

  • Bruit : tamisage, broyage
  • Solvant halogéné aliphatique : 111 trichloroéthane, perchloréthylène, tétrachloréthylène
  • Cétone : acetone
  • Solvants aromatiques : exposition antérieure au benzène
  • Autres solvants : sulfure de carbone
  • Solvant aminé aliphatique
  • Décapant nettoyant : acide chlorhydrique, phosphorique
  • Bitume : bitumes, émulsions
  • Résines époxydiques
  • Hydrocarbures aromatiques polycycliques : émulsions ou goudrons de houille et leurs vapeurs ; bitumes fluxés enrichis en huile de houille
  • Rayonnement ionisant : rayonnement gamma
  • Amiante

Pathologies

  • Affections respiratoires provoquées par les amines aliphatiques : rhinite, asthme [49 bis]
  • Affections consécutives à l’inhalation de poussières minérales renfermant de la silice cristalline : silicose [25] [25]
  • Affections provoquées par les hydrocarbures aliphatiques halogénés : troubles cardiaques à type d’hyperexcitabilité, hépatite aiguës cytolytiques [12]
  • Affections cutanées provoquées par les amines aliphatiques : dermites eczématiformes [49]
  • Maladies professionnelles provoquées par les résines époxy et leurs constituants : lésions eczématiformes [51]
  • Affections engendrées par les solvants organiques liquides : syndrome ébrieux ou narcotique, dermites, conjonctivites irritatives, lésions eczématiformes, encéphalopathies [84]
  • Affections cancéreuses provoquées par les goudrons de houille, huiles de houille : épithéliomas primitifs de la peau [16 bis]
  • Affections provoquées par les rayonnements ionisants [6]

Actions préventives

Mesures organisationnelles

FICHE DONNEES SECURITE (FDS) : solvants, caustiques, soufre
PENIBILITE FICHE DE PREVENTION DES EXPOSITIONS PRODUITS CHIMIQUES DANGEREUX
DECHETS GESTION
RAYONNEMENT IONISANT
ATMOSPHERE EXPLOSIBLE ATEX
BRUIT
INSTALLATIONS HYGIENE DE VIE (IHV): local, emplacement en véhicule aménagé d'installations sanitaires (vestiaire, cabinet d'aisance, lavabo, douche), un réfectoire sur le lieu de travail ou à proximité dont l'entretien quotidien est assuré.
AMIANTE dispositions communes à toutes les activités (sous-section 4)
NORMALISATION HYGIENE/QUALITE/SECURITE/ENVIRONNEMENT (HQSE)
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
PENIBILITE

Mesures techniques

RISQUE CHIMIQUE
SUBSTITUTION AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX / CHANGEMENTS MODES OPERATOIRES
AMENAGEMENT ATELIER : captation à la source, aspiration, ventilation ; capotage (projection) travail sous hotte avec aspiration des vapeurs lourdes (toluène, CS2) par le bas (captage horizontal)
BRUIT
DECHET - GESTION : déchets imprégnés de solvants éliminés dans des récipients métalliques clos et étanches. Bacs de récupération parfaitement étanches pour recyclage des produits usés
LUTTE INCENDIE
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
MANUTENTION MANUELLE: SUPPRESSION OU AIDES
AMIANTE-INTERVENTION SUR MATÉRIAUX AMIANTES (Sous- section 4)
STOCKAGE / ETIQUETAGE PRODUIT DANGEREUX
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL /MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)
VIBRATION

Mesures humaines

PENIBILITE/FICHE DE PREVENTION EXPOSITION: CMR et agents chimiques dangereux
Certificat d'aptitude à la manipulation d'appareils de radiologie industrielle (CAMARI).
CARTE INDIVIDUELLE DE SUIVI MEDICAL AUX RAYONNEMENTS IONISANTS
FORMATION RADIOPROTECTION
FORMATION AMIANTE (sous-section 4)
EPI : vêtement de travail : combinaison, ou 2 pièces veste/pantalon, combinaison antiacide. chaussures ou bottes de sécurité (pour travaux enrobés, semelles résistantes à la chaleur), semelles antidérapantes de préférence, protection respiratoire : soit filtre facial filtrant de type FFP2 ou FFP3 avec valve expiratoire, soit cartouche de type P2, P3, gants en nitrile, néoprène, doublé de coton (manutention, risque chimique) avec manchettes. Protection oculaire (écran facial, lunettes avec coques latérales) ; PICB (protection individuelle contre le bruit).
FORMATION INFORMATION BRUIT
FORMATION UTILISATION DES MATERIELS DE LUTTE CONTRE INCENDIE
FORMATION SENSIBILISATION A LA MANUTENTION
FORMATION/MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST : importance de traiter les risques spécifiques (brûlure chimique, thermique)
FORMATION AUTRES RISQUE SPECIFIQUES : risque routier et travail à proximité voie circulée...
HYGIENE CORPORELLE / VESTIMENTAIRE
NOTICE ; FICHE DE POSTE D’INFORMATION DES SALARIES

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés