Foreur Sondeur Injecteur

Imprimer

Fiche FAST n° 09-07-14 | (30/11/2012)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Définition : effectue l’ensemble des manoeuvres de conduite de machines afin de réaliser des forages de reconnaissances ou d’exécuter des travaux de fondations spéciales.

Le forage permet également l’exploitation de gisements souterrains (eau, pétrole, gaz…), l’injection ou la mise en place de produits ou d’appareillages dans le sol.

Ils exécutent ces manoeuvres selon des normes et critères définis par un programme préalablement établi.

Les sondages classiques sont réalisés par une équipe comprenant un chef sondeur/foreur et son aide.

Le chef sondeur / foreur

  • Conduit la foreuse sur chenille : debout, se déplaçant peu, il commande manuellement une série de leviers (rotation de la tête, percussion, frein, embrayage, vitesses, accélérateur, arrêt d’urgence, manutention du treuil) et surveille les manomètres (pompes hydrauliques).
  • Veille au prélèvement des échantillons et à leur conditionnement.
  • Déplace la foreuse automotrice, peut conduire le camion portant ou tractant la machine.
  • Il vérifie les niveaux et complète éventuellement (huiles, liquides hydrauliques, carburant, réfrigérant).
  • Il peut assurer l’entretien courant et effectuer des petites réparations.
  • Peut partager les tâches de l’aide sondeur (équipe de 2).

L’aide sondeur / foreur

  • Change les tiges de forage : il prend la tige stockée au sol, la dresse à la verticale (aidé parfois dans ses manutentions par un treuil) puis la visse au niveau de la tête de rotation sur le train de tiges guidé par un vérin à l’aide d’une clé à chaîne ou d’une clé à molette. Une tige pèse 20 à 40 kg pour 2 à 3 mètres de long. Le combiné tige-tube utilisé en blindage-forage est beaucoup plus lourd : 75 – 85 kg pour 2 mètres de long. A chaque changement de tiges, l’aide ouvre les mâchoires de la guillotine qui tient la tige et les referme sur la tige suivante. La cadence de changement des tiges est soutenue, en début de forage.

Les fondations spéciales (profondeur généralement de plus de 2 m jusqu’à 150 m, matériel spécifique pour leurs réalisations) sont réalisées par une équipe de 4. Diverses techniques sont utilisées selon les terrains et les projets : paroi moulée, paroi préfabriquée, paroi berlinoise, tirants d’ancrages, cloutage, pieux forés de tous types (bentonite, vibrofoncés, à la vis, à la tarière…), micro pieux battus et forés, pieux battus métalliques (palplanche), injection d’étanchéité et de consolidation.

Le conducteur d’engin conduit des pelles à câble pour les travaux d’excavation, de mise en place des armatures, des pieux…

Le manoeuvre assure l’entretien de la murette guide, aide à la manoeuvre de mise en place des armatures, aux opérations de bétonnage, vérifie l’état des conduites amenant la bentonite, protège les fers en attente, peut effectuer le recépage

Conducteur centrale d’injection (cf.fiche 10.07.14)

Les sondages de faible diamètre et peu profonds peuvent être réalisés par :

  • un engin, pelle ou tractopelle, équipé d’une tarière ou d’un marteau pneumatique,
  • un véhicule poids-lourd équipé d’un vérin hydraulique poussant un train de tiges (étude de la résistance des sols par pénétrométrie statique).

Exigences

  • Acuité auditive adaptée au poste (audition dans le bruit)
  • Conduite : foreuse, chariot automoteur
  • Contrainte physique : forte
  • Contrainte posturale : toutes positions
  • Contrainte temps : intervention
  • Coordination/ Précision Gestuelle
  • Déplacement à l'étranger
  • Grand Déplacement : Découché
  • Horaire de travail : heures supplémentaires, travail posté 2x8, 3x8
  • Intempérie température extrême chaleur : température extrême froid
  • Mobilité physique : dénivellation, terrain accidenté (sol glissant)
  • Port EPI indispensable
  • Poste Sécurité
  • Temps réaction adapté
  • Travail en Equipe
  • Travail Galerie/Tunnel
  • Travail en espace restreint
  • Travail Milieu Isolé
  • Travail Pour Entreprise Utilisatrice
  • Vision adaptée au poste : champ visuel, vision de loin, vision de près, crépusculaire, pénombre

Accident du travail

  • Emploi d'outil à main/matériau tranchant/contondant : masse, clé
  • Emploi de machine dangereuse : mobile
  • Renversement d'engin : mauvaise stabilisation
  • Renversement par engin/véhicule
  • Risque routier
  • Port manuel de charge : tige, tirant d'ancrage
  • Chute de plain-pied : terrain accidenté, surface glissante, encombrement
  • Travaux rayonnement non ionisant : soudage (entretien matériel), butons
  • Chute d'objet : matériel (tige)
  • Contact électrique : ligne aérienne, souterraine enterrée
  • Déplacement en ouvrage étroit : parking, reprise en sous oeuvre, galerie
  • Eboulement/effondrement
  • Projection particulaire : corps étranger
  • Travail en milieu aquatique/à proximité : noyade
  • Travail en milieu confiné

Nuisances

  • Bruit
  • Hypersollicitation des membres
  • Manutention manuelle de charges
  • Gaz combustion/échappement, oxyde de carbone : galeries, puits
  • Fumées de soudage
  • Rayonnement non ionisant : ultraviolet
  • Vibrations: si vibrations transmises aux mains et aux bras supérieures à 2,5 m/s²
  • Poussières minérales : silice libre cristalline selon la nature du terrain et la technique siliceuse
  • Huile minérale : lubrifiant/graisse (entretien matériel)
  • Décapants

Pathologies

  • Affections péri-articulaires : épaule : tendinopathie aigue ou chronique non rompue non calcifiante ; rupture partielle ou transfixiante de la coiffe des rotateurs ; coude : tendinopathie d’insertion des muscles épicondyliens ; ou muscles épitrochléens ; poignet-main : tendinite, syndrome canal carpien ; genou : hygroma [57] [57]
  • Affections chroniques du rachis lombaire / manutentions : sciatique par hernie discale L4/L5 ; L5/S1 ; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ;L4/L5 [98] [98]
  • Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels [42]
  • Affections chroniques du rachis lombaire / vibrations transmises au corps entier : Sciatique par hernie discale L4/L5 ; L5/S1 ; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ; L4/L5 [97] [97]
  • Intoxication par l'oxyde de carbone : travaux en tunnel, galerie [64] [64]
  • Affections provoquées par les huiles minérales ou de synthèse [36] [36]
  • Mycoses cutanées des orteils [46]
  • Périonyxis onyxis : atteinte du gros orteil [77]
  • Affections consécutives à l’inhalation de silice : pneumoconiose, sclérodermie, cancer broncho-pulmonaire [25] [25]
  • Lésions eczématiformes de mécanisme allergique : agents détergents pour nettoyage engin [65

Actions préventives

Mesures organisationnelles

ALERTE CANICULE : prendre en compte ce risque dans l'évaluation des risques
AUTORISATION CONDUITE
BRUIT
INSTALLATION HYGIENE DE VIE (IHV): local ou emplacement en véhicule aménagé comprenant des installations sanitaires (vestiaire, cabinet d'aisance, lavabo, douche), un réfectoire sur le lieu de travail ou à proximité dont l'entretien quotidien est assuré.
DEMANDE PROJET DE TRAVAUX / DÉCLARATION INTENTION COMMENCEMENT DE TRAVAUX-DT / DICT 
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
REGLEMENT INTERIEUR : pour les personnels exposés à «des postes de sécurité»
TRAVAIL ISOLE / DANGEREUX
PENIBILITE

Mesures techniques

ALERTE CANICULE : prévoir eau potable fraiche, brumisateur eau minérale, toile tendue ou personnel pourra s'abriter
BLINDAGE/TALUTAGE
BRUIT
ENGIN DE CHANTIER : vérification, maintenance, instructions propres au chantier…
ESPACE CONFINE
VIBRATION
DECHET/ GESTION
RISQUE MACHINE
RISQUE ELECTRIQUE CHANTIER
MANUTENTION MECANIQUE PAR GRUE MOBILE : cages armatures
MANUTENTION MANUELLE AIDES : treuil ou mat pour manutention des tiges de forage
POUSSIERE : travail à l’humide pour forage ou utilisation de mousse (P)
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
SIGNALISATION SECURITE ATELIER/CHANTIER
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL /MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)

Mesures humaines

CERTIFICAT D’APTITUDE A LA CONDUITE EN SECURITE (CACES) : foreuse, pelle à câbles.
EPI : casques de protection avec lunettes intégrées ou port de lunettes avec coque latérale, chaussures ou bottes de sécurité, gants, PICB (protection individuelle contre le bruit), vêtements de travail non flottants évitant les accrochages protégeant contre les intempéries, gilets de sauvetage à proximité de l’eau.
FORMATION ELINGAGE : armatures
FORMATION SENSIBILISATION A LA MANUTENTION
FORMATION INFORMATION BRUIT
FORMATION MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST
INFORMATION HYGIENE DE VIE
PENIBILITE

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés