Conducteur Véhicule Utilitaire Léger (VUL)

Imprimer

Fiche FAST n° 06-08-14 | (30/11/2012)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Définition : Conduit sur route pour raison professionnelle un véhicule léger (véhicule de tourisme, véhicule utilitaire léger) dont le poids total en charge (PTAC) est égal ou inférieur à 3500 kg et transportant moins de dix personnes. Il s’agit d’un poste de sécurité.

Description de l’activité :

  • Peut transporter du matériel et des matériaux (et les manutentionner) sur galerie, remorque…
  • Peut transporter du personnel
  • Peut transporter des agents chimiques dangereux
  • Peut se déplacer sur de grandes distances
  • Peut assurer la maintenance du véhicule

Exigences

  • Acuité auditive adaptée au poste (audition dans le bruit)
  • Attention/ Vigilance
  • Capacité Réflexion /Analyse
  • Conduite : VL
  • Contrainte posturale : position assise prolongée
  • Esprit Sécurité
  • Grand Déplacement : Découché
  • Horaire de travail : horaire atypique, heures supplémentaires
  • Multiplicité Lieux Travail
  • Poste Sécurité
  • Temps réaction adapté
  • Travail seul
  • Vision adaptée au poste : champ visuel, vision du relief, vision nocturne, résistance éblouissement, vision de loin, vision des couleurs (port d'une correction compatible)

Accident du travail

  • Risque routier : trajet, mission
  • Chute de plain-pied : surface glissante, obstacle, encombrement
  • Chute de hauteur (chargement sur galerie)
  • Port manuel de charge : manutention matériaux, matériels
  • Chute d'objet : matériau, matériel, outil

Nuisances

  • Manutention manuelle de charges
  • Huile minérale : lubrifiant, graisse ; travaux de maintenance du véhicule
  • Décapant nettoyant (nettoyage avec détergents du véhicule)
  • Gaz combustion/échappement en galerie diesel (particules fines) CO, NO2, SO2

Pathologies

  • Affections chroniques du rachis lombaire / manutentions : sciatique par hernie discale L4/L5 ; L5/S1 ; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ; L4/L5[98] [98]
  • Lésions eczématiformes de mécanisme allergique : agents détergents pour nettoyage engin [65]

Actions préventives

Mesures organisationnelles

EVALUATION DES RISQUES : organisation des déplacements (durée de déplacement, amplitude horaire de travail, état du trafic, météo..) ; analyse des déplacements (planification), identification des salariés exposés (commercial, technicien de maintenance, conducteur de travaux, chefs de chantier..) motif et caractéristique de la mission. La gestion et la programmation des déplacements doit permettre une réduction du risque routier (limitation des distances quotidiennes parcourues ou de la durée de conduite de jour comme de nuit, en respectant les prescriptions réglementaires des temps de conduite et de pause (quart d'heure de repos toutes les deux heures de conduite). Planification et rationalisation du grand déplacement ; privilégier réseau autoroutier plus sûr que les routes quand cela est possible (le salarié doit bénéficier d'une indemnité de déplacement ; pour pouvoir rester près du lieu de sa mission, quand elle dépasse une journée évitant ainsi les accidents de trajet liés à la fatigue.
REGLEMENT INTERIEUR
TRANSPORT DE PERSONNEL ET DE MATERIEL AVEC VEHICULE UTILITAIRE LEGER (VUL) : le véhicule grâce à une banquette arrière et une séparation repliable pourra transporter de 2 à 5 passagers. Présence obligatoire d’un gilet rétro réfléchissant et d’un triangle de signalisation.
MAINTENANCE VEHICULE
PROTOCOLE DE COMMUNICATION

Mesures techniques

VEHICULE : récent, de préférence climatisé, adapté (aménagement intérieur conforme au transport du personnel et du chargement : cloison de séparation résistante (de préférence en métal ou polyester moulé) et solidement fixée entre l'habitacle et la partie arrière du VUL (transport matériaux, produits, outils..), en cas de freinage brutal ou percussion par l'arrière par un autre véhicule. Elle sera installée par le constructeur si le véhicule est neuf ou par un carrossier si véhicule d'occasion ; aménagement de l'espace intérieur (tiroir, étagère, rack, établi, goulotte pour tubes et tuyaux..) avec des points d'ancrage fixes solidaires du châssis, pour accrocher des sangles ou filet d'arrimage ; le véhicule sera équipé d’un système de freinage par assistance électronique (ABS), témoin de surcharge, limitateur de vitesse réglable et modulable par le conducteur, direction assistée, système de sécurité passive (airbag)
MANUTENTION MANUELLE: SUPPRESSION OU AIDES
SIGNALETIQUE : Si des matières dangereuses sont transportées (produits inflammables..) et matériel dépassant de plus d'un mètre l'arrière du véhicule.
ORGANISATION PREMIERS SECOURS

Mesures humaines

FORMATION INFORMATION DES RISQUES SANTE/SECURITE DES SALARIES
EPI : chaussures de sécurité avec semelles antidérapantes de préférence, vêtements de protection : tenue combinaison, ou 2 pièces veste/pantalon, gants pour manutention, vêtements haute visibilité équipés de bandes rétro réfléchissantes de signalisation de catégorie 2 ou 3.
FORMATION AUTRES RISQUES SPECIFIQUES : respect du code de la route, port de la ceinture de sécurité, stage de formation et de perfectionnement à la conduite en sécurité pour les salariés les plus exposés au risque routier (choisir l'organisme de formation correspondant aux besoins de l'entreprise et adaptée au métier). Etablir un plan de formation pluriannuel ; Consignes : en cas de grandes intempéries (neige, verglas, mauvaise visibilité.. ). Formation sur produits dangereux pouvant être transportés.
FORMATION SENSIBILISATION A LA MANUTENTION
FORMATION UTILISATION DES MATERIELS DE LUTTE CONTRE INCENDIE
FORMATION MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST
INFORMATION HYGIENE DE VIE

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés