Conducteur Engin Chantier et Carrière

Imprimer

Fiche FAST n° 01-08-14 | (30/11/2012)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Définition : Conduit un engin de chantier dont il assure l’entretien courant.

Peut travailler sur chantier bâtiment (terrassement, dallage) dans les TP (routes, génie civil), en carrière ou en galerie.

Principaux engins de chantier à conducteur porté :

  • Chargeuse, pelleteuse, tractopelle, brise-roche hydraulique (BRH), pelle hydraulique, excavatrice, trancheuse.
  • Tracteurs sur chenille (bouteur ou bulldozer, godet, défonceuse ou ripper).
  • Décapeuse (scraper).
  • Raboteuse, tritureuse.
  • Chargeur.
  • Dumper (tombereau automoteur), moto-basculeur.
  • Niveleuse (grader)
  • Finisseur, gravillonneur, machine à coffrage glissant
  • Rouleau, cylindre vibrant, compacteur
  • Régleuse et talocheuse à béton (voir fiche 04-01-91)

Ces lourds engins (bulldozer : 35 tonnes, dumper en charge : 50 à 200 tonnes) à moteur diesel se déplacent sur chenilles, sur pneus, sur rouleau ou sur cylindre ; leur vitesse ne dépasse généralement pas 25 km / h sauf pour le dumper qui peut atteindre 60 km/h.

  • Prépare la mise en route : inspection visuelle, vérifications
  • Emprunte des marchepieds ou des échelles pour accéder ou quitter le poste de conduite.
  • Conduit l’engin habituellement assis dans la cabine (parfois debout à l’air libre : cylindre vibrant) à l’aide d’un volant, de leviers (joysticks), de manettes ou de pédales (manettes + pédales sur pelle hydraulique ; volant, levier de vitesses et 3 pédales sur dumper ou chargeur à pneus).
  • Est attentif au personnel de chantier et à la signalisation, aux autres engins ou véhicules opérant à proximité.
  • Fait le plein de fuel, vérifie les niveaux et complète si nécessaire (huile, eau). Vérifie la pression des pneus.
  • Peut faire les vidanges et graissages de l’engin (toutes les 50 heures sur petit dumper 25-50 tonnes, toutes les 150 heures sur un chargeur à pneus).
  • Peut nettoyer l’engin (pulvérisation de détergents spéciaux ; nettoyage haute pression).
  • Peut effectuer des réparations (manutention lourde, nettoyage de pièces au pétrole, soudage).
  • Peut conduire différents engins.
  • Peut stabiliser l’engin à l’aide de patins de calage (manutention lourde).
Conducteur Engin Chantier et Carrière

Exigences

  • Acuité Cinétique
  • Acuité auditive adaptée au poste (audition dans le bruit)
  • Attention/ Vigilance
  • Co-activité
  • Contrainte posturale : position assise prolongée (ou debout prolongée)
  • Coordination/ Précision Gestuelle
  • Esprit Sécurité
  • Horaire de travail : 2X8h (en carrière), 3x8h (travaux génie civil : galeries tunnels), heures supplémentaires
  • Température extrême (forte chaleur, grand froid)
  • Mobilité physique : dénivellation : montée/descente engin
  • Multiplicité Lieux Travail
  • Poste Sécurité
  • Temps réaction adapté
  • Travail seul
  • Geste répétitif
  • Travail à proximité voie circulée : travaux en ville, bordure de route
  • Vision adaptée au poste : champ visuel, vision du relief, nocturne, crépusculaire, loin, des couleurs ; résistance éblouissement ; appréciation distance

Accident du travail

  • Chute de hauteur : engin, benne, échelle d'accès
  • Chute de plain-pied : terrain accidenté, surface glissante, dénivellation
  • Projection particulaire : corps étranger
  • Renversement d'engin : effondrement terrain, pente, fausse manoeuvre
  • Contact avec conducteur sous tension : ligne électrique enterrée, ligne électrique aérienne, arc électrique
  • Explosion : atmosphère explosive (rupture canalisation), engins de la dernière guerre
  • Risque routier : trajet, mission
  • Travaux rayonnement non ionisant : soudage (travaux d'entretien)
  • Emploi d'outil à main/matériau tranchant/contondant : travaux entretien engin
  • Port manuel de charge : matériel pour entretien engin, bidons
  • Emploi d'appareil sous pression : nettoyage des engins

Nuisances

  • Vibrations corps entier
  • Bruit.
  • Manutention manuelle lourde
  • Carburants : fuel, gasoil, essence
  • Huile minérale : lubrifiant (huiles moteur, fluides hydrauliques)/graisse
  • Poussières minérales silice : carrière
  • Vapeurs, fumées d'enrobés ou de bitume
  • Gaz combustion d'échappement : en galerie diesel (particules fines): CO, NO2, SO2
  • Détergents

Pathologies

  • Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels [42]
  • Affections chroniques du rachis lombaire / vibrations transmises au corps entier : sciatique par hernie discale L4/L5 ; L5/S1 ; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ; L4/L5 [97] [97]
  • Affections chroniques du rachis lombaire / manutentions : sciatique par hernie discale L4/L5 ; L5/S1 ; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ; L4/L5 [98] [98]
  • Lésions eczématiformes de mécanisme allergique : agents détergents pour nettoyage engin [65]
  • Affections consécutives à l'inhalation de silice : pneumoconiose, sclérodermie, cancer broncho-pulmonaire[25] [25]
  • Affections cutanées ou muqueuses, affections cancéreuses liées aux goudrons et huiles de houille [16 ; 16 bis]
  • Affections provoquées par les huiles minérales ou de synthèse[36] [36]
  • Intoxication par l'oxyde de carbone : travaux en tunnel, galerie[64] [64]
  • Mycoses cutanées des orteils [46]
  • Périonyxis onyxis : atteinte du gros orteil [77]

Actions préventives

Mesures organisationnelles

AUTORISATION DE CONDUITE : Engins de chantier (cat 1 à 10) ; appareils et engin de levage (pont roulant, chariot automoteur, PEMP, grue auxiliaire autoportée).
BRUIT
INSTALLATIONS HYGIENE DE VIE (IHV): local, emplacement en véhicule aménagé comprenant des installations sanitaires (vestiaire, cabinet d'aisance, lavabo, douche), un réfectoire sur le lieu de travail ou à proximité dont l'entretien quotidien est assuré
DR/ DICT (DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS/DECLARATION D’INTENTION DE COMMENCEMENT DE TRAVAUX : Relatif à l’exécution de travaux à proximité de certains ouvrages pour repérage réseau enterré (assainissement, beau, gaz, électricité, télécoms…).
NORMALISATION HYGIENE/QUALITE/SECURITE/ENVIRONNEMENT (HQSE)
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
PREVENTION SI FORTE CHALEUR : prévoir de l'eau potable fraîche (au moins 3 litres par personne), adaptation des taches et des horaires,
PLAN PRÉVENTION ENTREPRISE EXTÉRIEURE / UTILISATRICE :
REGLEMENT INTERIEUR
SIGNALISATION ROUTIERE TEMPORAIRE (CHANTIER MOBILE)
PENIBILITE

Mesures techniques

BALISAGE PERIMETRE SECURITE ROUTIERE
ENGIN DE CHANTIER : accès ergonomique et sûr maintenu propre et en état (échelle d'accès avec main courante, poignées, marchepied antidérapant), cabine adaptée ergonomique : siège anti vibratile suspendu bien réglé et entretenu. Une climatisation de l’engin est recommandée dans tous les cas, avec un entretien régulier, permettant de travailler dans de meilleures conditions et d’éviter le travail, portière ouverte (exposition au bruit et à l’empoussiérage)
RISQUE POUSSIERE : entretien des pistes de circulation (arrosage régulier, travail portes fermées), travail cabine fermée.
LUTTE INCENDIE
TRAVAIL ISOLE ET DANGEREUX : confié, après évaluation des risques, à un chauffeur formé, expérimenté, disposant d'un moyen de communication (liaison avec l'entreprise voire les services de secours).
VIBRATIONS : Corps entier : siège suspendu, suspension basse fréquence, pneus plus souples ; optimiser la posture du conducteur : siège réglable facilitant la rotation du buste, aides visuelles aux manoeuvres...
ORGANISATION PREMIERS SECOURS

Mesures humaines

ATTESTATION D'EXPOSITION : CMR et agents chimiques dangereux, lors de travaux sur site pollué.
CERTIFICAT APTITUDE CONDUITE EN SECURITE (CACES)
FORMATION INFORMATION DES RISQUES SANTE/SECURITE DES SALARIES
EPI : chaussures de sécurité (pour travaux enrobés, semelle résistant à la chaleur) ; PICB (protection individuelle contre le bruit) ; masques antipoussières (P2 ou P3) ou antigaz si travail en site pollué ; vêtements de protection : tenue combinaison, ou 2 pièces veste/pantalon, vêtements haute visibilité équipés de bandes rétro réfléchissantes de signalisation de catégorie 2 ou 3 pour travaux routiers, combinaison jetable (zone polluée), vêtement de protection pour les intempéries ..
FORMATION INFORMATION BRUIT
INFORMATION HYGIENE DE VIE
FORMATION UTILISATION DES MATERIELS DE LUTTE CONTRE INCENDIE
FORMATION MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST
FORMATION AUTRES RISQUES SPECIFIQUES : risque routier et travail à proximité de voie circulée, risque électrique, évolution à proximité de ligne électrique aérienne, risque chimique, biologiques (évolution sur site pollué), autres risques physiques (vibrations...)
NOTICE INFORMATION DES SALARIES : si risques CMR et chimique (évolution sur site pollué).
PENIBILITE

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Fiches Métrologie liées

Mot-clés