Carreleur Mosaïste- Fiche en cours de réactualisation

Imprimer

Fiche FAST n° 03-05-15 | (31/03/2016)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Le carreleur mosaïste réalise des revêtements de sols et de murs, en mettant en place par scellement ou collage tous matériaux en céramique, ou autres matériaux durs naturels ou artificiels (granit, pierre, marbre, faïence, grès, terre cuite), de toutes dimensions     

Intervient dans le neuf et en réhabilitation dans des locaux couverts (immeuble, pavillon) et parfois en extérieur (terrasse, abords piscine …) ; travaille seul ou avec un aide.

  • Approvisionne le chantier : en matériaux (sacs de ciment et de sable, sacs de colle, paquets de carreaux) et matériel (scie à eau, carrelette, ponceuse, malaxeur électrique pour les mortiers colle, chariot mobile avec seau inclinable pour malaxage des mortiers colle et à joints, robot électrique tirage de chape, éponge électrique …), des aides à la manutention peuvent être utilisées (diable monte étage, monte matériaux sur échelle…)
  • Pose des matériaux d’interposition en sous-couche acoustique, thermique ou d’imperméabilisation
  • Réalise la chape (peut être aussi réalisée par un chapiste) ;

       on distingue :

la chape sèche traditionnelle (70%) :Le carreleur prépare du mortier maigre (ciment + sable + eau) avec une bétonnière, le transporte à la brouette, l’étale à la pelle sur la dalle.

Elle peut aussi être livrée par un camion malaxeur équipé d’un tapis.                          

la chape fluide ou liquide auto-nivelante 30% : (mortier composé de sable, ciment ou anhydride et adjuvant), livrée prête à l’emploi par un camion malaxeur, et approvisionnée à l’aide d’une pompe à chape par  un tuyau pompe ; ensuite passage de la barre de répartition et finition avec un balai débulleur.            

  • Tire la chape avec une règle aluminium placée sur des repères, puis la dresse avec une taloche et une lisseuse ; pour les grandes surfaces ( la chape peut être tirée avec un robot électrique (50 kg) qui coulisse sur une poutre métallique afin de damer et régler , évitant le travail à genoux, dos courbé en avant )
  • Doit adapter ses horaires selon la nature du travail (séchage des supports, prise du mortier…).
  • Applique en pose scellée une barbotine (mélange de chaux et d’eau) sur la chape en guise de colle, saisit et manipule les carrelages de grandes dimensions, ou les dalles en gravillons lavées (pour extérieur) avec une pince réglable
  • Pose les carreaux sur la chape ; découpe les carreaux de bord ou de coin manuellement à la carrelette ou avec une scie à eau ; peut employer une disqueuse pour les encoches ou le marbre ; les paquets de carreaux stockés dans des cartons sur une palette sont apportés avec un diable.
  • Bat les carreaux posés avec un maillet ou en poussant une batteuse électrique pesant 30 à 40 kg, pour l’adhérence ; puis les dresse avec une batte.
  • Réalise les joints (ciment liquide, produits à base de résines,) prépare le ciment liquide, élimine l’excédent, effectue la finition des joints avec une éponge électrique et nettoie le carrelage.
  • Effectue également la construction de différents supports (socles, tablettes, tabliers de baignoire, cloison de douche, coffre, gaine technique, muret), sur lesquels il pose le carrelage ; peut carreler des escaliers comportant des paliers et plinthes  
  • Réalise les finitions par éléments et profils spéciaux (baguettes d’angle, joints, etc.) par collage
  •  Pose ensuite les plinthes à la colle
  • Pose les revêtements muraux : enduit le mur de colle à l’aide d’une spatule, puis enduit les carreaux et les pose.  
  • Dans tous les cas, contrôle visuellement les niveaux, les alignements, ou la pente
  • Peut poncer le marbre (cf. fiche ponceur-polisseur sol marbre ).
  • Doit utiliser des EPI afin de limiter les TMS :
  • Peut intervenir sur des matériaux contenant de l’amiante, après formation (sous-section 4) lors de travaux de rénovation (cf. fiche opérateur/Intervenant Matériaux Amiantés) ;

Le retrait et l’encapsulage ayant pour but le traitement de l’amiante en place (sous-section 3) doit être confiée à une entreprise spécialisée (cf. fiche désamianteur ).

Exigences

  • Capacité Réflexion /Analyse : coupes
  • Conduite : VUL
  • Contrainte physique : moyenne
  • Contrainte posturale : accroupi, à genoux, penché en avant
  • Horaire Travail : dépassements horaires : séchage des supports pour prise mortier
  • Mobilité physique
  • Multiplicité Lieux Travail
  • Travail à la Tâche
  • Travail en équipe : aide
  • Travail Seul : artisan
  • Travail en espace restreint : sanitaires

Accident du travail

  • Agression par agent chimique : contact, projection de ciment, mortier, résine
  • Emploi Outil à main/matériau tranchant/contondant : éclat de carreau (faïence), carrelette, cutter pour ouvrir les sacs ou enlever un revêtement ancien,malaxeur
  • Chute de plain-pied : surface glissante, escalier
  • Port manuel de charge : paquets de carreaux ,sacs de ciment, colle, matériels
  • Emploi Appareil Haute Pression : nettoyage pompe à béton
  • Emploi Machine Dangereuse : malaxeur chape, disqueuse
  • Emploi Outil à Main/Matériau Tranchant/Contondant : carrelette, cutter, malaxeur ...
  • Contact avec conducteur sous tension : machine, humidité
  • Projection particulaire : poussière, éclat de carreau (faïence)
  • Risque routier : trajet, mission (service après vente, finitions)

Nuisances

  • Bruit : >80dBA (LEX, 8h), crête > 135 dB(C) déclenchant action prévention
  • Hypersollicitation des membres TMS
  • Vibration : Main/Bras> 2,5 ms2 (8h) : déclenchant action prévention : (maillet pour battage ; disqueuse).
  • Manutention manuelle de charges
  • Ciment; Poussière Ciment (Aluminosilicate) ; adjuvant ciment (chape fluide)
  • Résine époxydique
  • Poussière Silice Cristalline : Silice Cristalline : découpe carreaux, marbre : à sec, ponçage sol béton ; …
  • Poussière Fibre Minérale Naturelle : Amiante : travaux rénovation (colle amiantée)

Pathologies

  • Affections causées par les ciments : dermite eczématiforme, blépharite, conjonctivite [8]
  • Atteinte auditive provoquée par les bruits [42] [42]
  • Affections provoquées par les vibrations et les chocs : affections ostéo-articulaires, troubles angioneurotiques, atteintes vasculaires cubito-palmaires (69) [69]
  • Affections péri-articulaires : épaule : tendinopathie aigue ou chronique non rompue non calcifiante ; rupture partielle ou transfixiante de la coiffe des rotateurs ; coude : tendinopathie d’insertion des muscles épicondyliens ; ou muscles épitrochléens ; poignet-main : tendinite, syndrome canal carpien ; genou : hygroma (57) [57] En savoir plus
  • Affections chroniques du rachis lombaire / manutentions : sciatique hernie discale L4/L5 ; L5/S1; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ; L4/L5 [98] [98]
  • Lésion chronique du ménisque [79] [79]
  • Affections causées par les résines époxydiques : lésions eczématiformes [51] [51]
  • Affections consécutives à l'inhalation d'amiante : plaque, épaississement pleural, asbestose, mésothéliome [30] [30]
  • Cancer broncho-pulmonaire lié à l'inhalation d'amiante [30b] [30b]
  • Affections consécutives à l'inhalation de silice : pneumoconiose, sclérodermie, cancer broncho-pulmonaire (25) [25]
  • Affections consécutives à l'inhalation de silice : pneumoconiose, sclérodermie, cancer broncho-pulmonaire [25] [25]
  • Mycose cutanée des orteils [46] [46]
  • Périonyxis onyxis : atteinte du gros orteil[77] [77]

Actions préventives

Mesures organisationnelles

AMIANTE dispositions communes à toutes les activités (sous-section 4)
BORDEREAU SUIVI DÉCHETS DANGEREUX (BSDD ; BSDA Amiante)
BRUIT
CARTE IDENTIFICATION PROFESSIONNELLE (CIP)
DECHETS GESTION
DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE (DTA)
DOCUMENT UNIQUE ÉVALUATION DES RISQUES (DUER)
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
PENIBILITE
REPERAGE AMIANTE
RISQUE ELECTRIQUE
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL / MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)
TRAVAIL ISOLE / DANGEREUX
TRAVAUX INTERDITS - REGLEMENTES JEUNES AGES DE 15 ANS AU MOINS / MOINS 18 ANS

Mesures techniques

AMIANTE-INTERVENTION SUR MATÉRIAUX AMIANTES (Sous- section 4)
BRUIT
DECHET/ GESTION
ECLAIRAGE CHANTIER : CAGE ESCALIER
INSTALLATION HYGIENE / VIE (IHV) 
MACHINE OUTIL PORTATIF ELECTROMECANIQUE OU PNEUMATIQUE
MANUTENTION MANUELLE/ AIDES : DIABLE, MONTE MATERIAUX, MONTE ETAGE
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
POUSSIERE/GAZ/FUMEE/VAPEUR : travaux à l’humide scie à eau ; ponçage béton pour ragréage ; poussière amiante (enlèvement dalles sol amiantées)
RISQUE ELECTRIQUE CHANTIER : travail
RISQUE ELECTRIQUE MACHINE /APPAREILS/INSTALLATION : mise à la terre, disjoncteur différentiel protection du malaxeur pompe à béton
TRAVAIL ISOLE /DANGEREUX
VIBRATION

Mesures humaines

ACCUEIL DES INTERIMAIRES ET NOUVEAUX EMBAUCHES
FORMATION INFORMATION DES RISQUES SANTE/SECURITE DES SALARIES
EQUIPEMENT DE PROTECTION INDIVIDUELLE (EPI) : genouillères en coque PVC lisse ; chariot mobile ergonomique, poignée d’appui
EQUIPEMENT PROTECTION INDIVIDUELLE(EPI) AMIANTE : protection respiratoire (masques filtrants anti poussières à ventilation libre de type FFP3)
FICHE D’EXPOSITION / ATTESTATION AMIANTE
FORMATION AMIANTE : sous-section 4
FORMATION INFORMATION BRUIT
FORMATION MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST
FORMATION SENSIBILISATION A LA MANUTENTION
HABILITATION ELECTRIQUE : H0 B0
NOTICE ; FICHE DE POSTE D’INFORMATION DES SALARIES
PENIBILITE
SENSIBILISATION RISQUE ROUTIER

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés