Applicateur Revêtement Surface Résine Synthétique

Imprimer

Fiche FAST n° 13-05-14 | (30/11/2012)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Définition : Met en oeuvre manuellement ou par pulvérisation différents types de résines synthétiques en film mince d’épaisseur inférieure à 1mm ; en film semi-épais de 1 à 5 mm ; ou épais de 6 à 15 mm sur des surfaces intérieures ou extérieures (parkings, gymnases, laboratoires, tennis, bassins, châteaux d’eau, cuves, réservoirs…)

  • Approvisionne le chantier pour la journée de travail ou pour la durée du chantier avec un véhicule léger.
  • Stocke des produits dans un local fermé distinct de la zone de travail, ou bien dans la zone elle-même (résines, durcisseurs, sable, solvants, adjuvants et autres).
  • Transporte les matériels : ponceuse, grenailleuse, raclettes, taloches, débulleurs, lisseuses, brosses, rouleaux…
  • Prépare le support généralement en béton, par décapage chimique (acides, bases, solvants) ou par ponçage, grenaillage, rabotage ou piquage, puis le nettoie et le dépoussière.
  • Prépare les produits mono ou bi-composants (polyuréthane, époxydique, acrylique, vinylique ou polyester).
  • Ouvre les bidons, ajoute les diluants et charges puis les homogénéise avec un mélangeur manuel ou électrique.
  • Applique une première couche primaire pour faciliter l’accrochage des couches suivantes, dont le nombre peut atteindre six, avec dans certaines, l’incorporation libre de sable composé à 97% de silice cristalline ; dans quelques cas, peut saupoudrer de quartz la résine fraîchement appliquée.
  • Après un séchage de 12 à 24 heures, ponce certaines couches et peut réutiliser par incorporation dans la couche suivante les poussières de ponçage recueillies dans le sac d’aspiration.
  • Applique le produit manuellement (rouleau, brosse, truelle, raclette) ou bien par pulvérisation avec quatre techniques possibles : pistolet Airless (400 bars), pistolet Airmix (30 à120 bars), pistolet pneumatique conventionnel (3 à 6 bars) ou basse pression (0,7 bar).
  • Passe un rouleau débulleur pour écraser les bulles d’air emprisonnées.
  • Nettoie le matériel (outils) en fin de poste par trempage dans un solvant ou diluant, ou bien jette les brosses et rouleaux en fin de journée.
  • Recueille les déchets et matériels à jeter dans un sac ou une benne qu’il rapporte à l’entreprise pour évacuation en décharge spéciale.

Exigences

  • Co-activité
  • Conduite : VL
  • Contrainte physique : forte
  • Contrainte posturale : accroupi, à genoux
  • Esprit Sécurité
  • Grand déplacement (découcher)
  • Horaire de travail : travail nuit > 270 h/an, horaire irrégulier, heures supplémentaires
  • Mobilité physique : dénivellation (château d'eau)
  • Port EPI indispensable
  • Travail en Equipe
  • Travail en espace restreint : capacité ; réservoir, cuve
  • Travail à la Tâche
  • Multiplicité Lieux Travail

Accident du travail

  • Port manuel de charge : matériel, matériau ( ponceuse, grenailleuse, bidons...).
  • Agression par agent chimique : contact, inhalation, projection (mélange application des produits, nettoyage des outils)
  • Incendie : produit inflammable
  • Explosion
  • Chute de plain-pied : surface glissante, encombrement
  • Emploi d'appareil haute pression : pistolet, air comprimé
  • Projection particulaire : corps étranger, poussière
  • Chute de hauteur : échafaudage (château d'eau)
  • Risque routier : trajet, mission
  • Emploi de machine dangereuse : ponceuse, grenailleuse
  • Contact avec conducteur sous tension : machine, rallonge
  • Travail en milieu confiné : intoxication
  • Déplacement en ouvrage étroit : réservoir, cuve

Nuisances

  • Bruit
  • Solvants :Cétones : acétone, méthylethylcétone MEC ; méthylisobutycétone (MIBK) (P)
  • Poussière de ciment
  • Solvants : aromatiques : toluène, xylène, styrène, white-spirit
  • Solvants : halogéné aliphatique : dichlorométhane DMA (chlorure de méthylène), trichloroéthylène
  • Hypersollicitation des membres TMS (P)
  • Manutention manuelle de charge
  • Poussière minérale : silice libre cristalline charge incorporée à la résine, préparation des supports en béton (ponçage sablage)
  • Résines : époxydiques, polyuréthane (isocyanates : TDI, HDI MDI), acrylique, vinylique, polyester, polyméthacrylique (méthacrylate de méthyle), phénolique, phtalate (plastifiante pour donner plus de souplesse) ; brai de houille, oxyde de fer (charges de résine pour leur caractère antidérapant)
  • Travail à haute température
  • Vibration main-bras: salariés exposés à une valeur d'exposition journalière de 2.5m/s²

Pathologies

  • Affections gastro-intestinales provoquées par le benzène, le toluène, les xylènes [4b]
  • Affections professionnelles provoquées par les dérivés halogénés : intoxication, dermite, eczéma [12]
  • Affections cutanées et respiratoires provoquées par les isocyanates organiques [62]
  • Affections cutanées et respiratoires provoquées par les amines aliphatiques, alicycliques ou les éthanols amines [49-49b]
  • Maladies professionnelles provoquées par les résines époxydiques et leur constituant : eczéma [51]
  • Affections cutanées provoquées par le méthacrylate de méthyle [82]
  • Affections provoquées par les amines aromatiques, leurs sels et leurs dérivés: intoxication [15]
  • Affections de mécanisme allergique provoquées par les amines aromatiques, leurs sels, leurs dérivés : dermites, eczéma, asthme [15b]
  • Lésions prolifératives de la vessie provoquées par les amines aromatiques et leur sel et la N-Nitroso-dibutylamine et ses sels [15 t]
  • Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : Intoxications, dermite, eczéma [84]
  • Affections cancéreuses provoquées par les brais de houille : Cancer cutané[16B]
  • Affections causées par les résines époxydiques : lésions eczématiformes [51]
  • Affections périarticulaires : épaule : tendinopathie aigue ou chronique non rompue non calcifiante ; rupture partielle ou transfixiante de la coiffe des rotateurs ; coude : tendinopathie d’insertion des muscles épicondyliens ; ou muscles épitrochléens ; poignet-main : tendinite, syndrome canal carpien ; genou : hygroma [57] [57]
  • Lésions chroniques du ménisque [79] [79]
  • Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes : Sciatique par hernie discale L4/L5 ; L5/S1 ; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ; L4/L5 [98] [98]
  • Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels [42]
  • Affections provoquées par les vibrations et les chocs : affections ostéo-articulaires, troubles angioneurotiques, atteintes vasculaires cubito-palmaires [69] [69]
  • Affections consécutives à l'inhalation de silice : pneumoconiose, sclérodermie, cancer bronchopulmonaire [25] [25]
  • Mycoses cutanées des orteils [46]
  • Périonyxis onyxis : atteinte du gros orteil [77]

Actions préventives

Mesures organisationnelles

ATMOSPHERE EXPLOSIBLE : ATEX risque d’explosion et d’incendie lies aux vapeurs de produits volatils, interdire l’utilisation d’appareils pouvant produire une flamme ou une étincelle a proximité de produits inflammables en cours d’application ou de séchage ; donc importance de gérer la co activité
BORDEREAU DE SUIVI DES DECHETS DANGEREUX : ces déchets industriels spéciaux doivent suivre une voie spécifique d’évacuation et de traitement (pots de résines, solvants
FICHE DONNÉES SÉCURITÉ (FDS)
FICHE D’EXPOSITION INDIVIDUELLE
LISTE DES SALARIES EXPOSES AUX CMR
BRUIT (grenaillage, ponçage, rabotage, application par pulvérisation)
DECHETS GESTION
INTERVENTION EN MILIEU CONFINE : contrôles atmosphériques avant pénétration, après ventilation ou/et en cours de travail, prévoir des procédures rigoureuses, lors de travaux dans des cuves, réservoirs et tuyauteries etc..
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
PENIBILITE
INSTALLATION D'HYGIENE DE VIE (IHV): local, emplacement en véhicule aménagé comprenant des installations sanitaires (vestiaire, cabinet d'aisance, lavabo, douche), un réfectoire sur le lieu de travail ou à proximité dont l'entretien quotidien est assuré.

Mesures techniques

BRUIT
SUBSTITUTION AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX / CHANGEMENTS MODES OPERATOIRES
POUSSIÈRE GAZ FUMÉE VAPEUR
LUTTE INCENDIE
ECLAIRAGE CHANTIER
MANUTENTION MANUELLE: SUPPRESSION OU AIDES
STOCKAGE / ETIQUETAGE PRODUIT DANGEREUX
DECHET - GESTION : évacuer au fur et à mesure les emballages vides et les chiffons imprègnes (a stocker dans des sacs réserves à cet usage) pour éviter la libération de vapeurs dans la zone d’intervention
LUTTE INCENDIE
VIBRATION
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL /MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
RISQUE ELECTRIQUE CHANTIER

Mesures humaines

FORMATION INFORMATION DES RISQUES SANTE/SECURITE DES SALARIES
ATTESTATION D'EXPOSITION
EQUIPEMENT DE PROTECTION INDIVIDUEL (EPI)
NOTICE ; FICHE DE POSTE D’INFORMATION DES SALARIES
FORMATION INFORMATION BRUIT
HABILITATION ELECTRIQUE
FORMATION MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST
FORMATION/SENSIBILISATION A LA MANUTENTION : PRAP - ADAPT métier
FORMATION UTILISATION DES MATERIELS DE LUTTE CONTRE INCENDIE
HYGIENE CORPORELLE / VESTIMENTAIRE
FORMATION AUTRES RISQUES SPECIFIQUES : risque routier ; vibrations, risque électrique
PENIBILITE

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés