Agent Propreté Hygiène

Imprimer

Fiche FAST n° 01-09-14 | (30/11/2012)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Définition : L’agent de propreté assure la propreté et l’hygiène de locaux très variés à usage professionnel [tertiaire (bureaux, hôtels, commerces…), médico-social (hôpitaux, écoles), industriel, du transport (parkings, gares, (locaux, wagons) ; aéroports (locaux, cabines) ; métro ; bateaux)], d’habitats collectifs ou éventuellement privatifs (halls, escaliers, vide-ordures d’immeubles). Il réalise une prestation de service répondant aux besoins exprimés par un client donneur d’ordre externe ou interne. Il doit respecter les modes opératoires : préparation, réalisation, finition et rangement.

  • Pour l’entretien courant il peut : dépoussiérer les sols (balayage à sec ou à l’humide (lingettes), passer l’aspirateur, frotter à la serpillière, cirer, nettoyer les sanitaires à l’éponge ou à la brosse, entretient l’ameublement au chiffon, nettoyer les vitres à faible hauteur, désinfecter certaines surfaces.
  • Pour l’entretien mécanisé et/ou la remise en état mécanisé des surfaces il peut : laver mécaniquement des sols durs (auto laveuse, mono brosse), entretenir des sols au moyen de techniques de lustrage, des méthodes de spray, d’injection-extraction (shampouineuses) ; de décapage au mouillé ou à sec.
  • Il peut conduire diverses machines d’entretien pesant 20 à 40 kg (cireuse, mono brosse, aspirateur, shampouineuse, lustreuses, décapeuses) ou plus lourde (laveuse de sol : 80 à 100 kg). Conduit debout en tirant ou en poussant la machine avec les bras et en s’aidant du poids du corps.
  • En l’absence de lieu de stockage sur site, transporte le matériel : seaux (5-10 L), machines d’entretien, produits d’entretien. Peut utiliser un chariot de transport (double bac, essoreuse, changes, produits d’entretien).
  • Conditionne les déchets en sacs et les transporte dans un conteneur à ordures ; sort les conteneurs des locaux de vide-ordures et les met dehors à la disposition des éboueurs.
  • Emploie des produits d’entretien : sous forme de liquide, de poudre, de gel ou d’aérosol (détergent, détartrant, désinfectant, détachant, shampoing à moquette, cire).
  • Assure le suivi des stocks de produits et d’accessoires.
  • Maintient son matériel en état de propreté et en assure la maintenance de premier niveau.
  • Contrôle ses prestations en vérifiant l’atteinte du niveau de qualité requis (autocontrôle).
  • L’intervention peut se faire en intérieur ou en extérieur, en présence ou non de l’usager des lieux.
  • Les horaires peuvent se situer hors des horaires habituels de travail.
  • Peut intervenir dans une même journée sur plusieurs chantiers de différents types, distants les uns des autres.
  • Travaille seul ou en équipe, en tenant compte des règles de fonctionnement du site (règlement intérieur)
  • Peut conduire une nacelle élévatrice.

Deux spécialistes :

  • Le laveur de vitres travaille en hauteur et lave les vitres, vitrines et glaces à l’aide d’une éponge ou d’un mouilleur et d’une raclette
  • Le désinfecteur de bâtiments emploi des insecticides, des raticides et des désinfectants qu’il répand (raticides en poudre ou en granulés, en cassettes appâts), qu’il pulvérise (insecticides) ou avec lesquels il réalise une fumigation (formol).

Exigences

  • Conduite (VL)
  • Contact public
  • Contrainte posturale : toutes positions
  • Contrainte de temps d'intervention (avions, trains...)
  • Horaire de travail : travail nuit > 270h/an, horaire irrégulier, fractionné
  • Mobilité physique (escalier, étage)
  • Multiplicité Lieux Travail
  • Travail à la tâche (laveur de vitres)
  • Travail en hauteur : lavage des vitres
  • Travail seul
  • Travail Milieu Isolé
  • Travail Pour Entreprise Utilisatrice
  • Vision adaptée au poste : vision du relief, vision de près, vision des couleurs

Accident du travail

  • Emploi d'outil à main/matériau tranchant/contondant (racloir, cutter)
  • Agression par agent chimique : contact, inhalation, projection
  • Agression par agent thermique : nettoyage vapeur
  • Chute de hauteur : chute escabeau, échelle, PIRL, PEMP
  • Chute de plain-pied : surface glissante, escalier, encombrement
  • Port manuel de charge : manutention, matériel
  • Contact avec agent biologique (tétanos, leptospirose...)
  • Contact électrique : prise défectueuse, milieu zone humide (électrisation)
  • Risque routier : mission
  • Violence physique

Nuisances

  • Manutention manuelle de charge
  • Hypersollicitation des membres : mouvements répétitifs, essorage
  • Poussières : de maison, animales (déjection de pigeon)
  • Décapant, nettoyant , détergents : lessives, enzymes, soude, ammoniaque, potasse, dérivés cationiques, glutaraldéhydes, alcools, hypochlorites alcalins, acide chlorhydrique, acide fluorhydrique, éthers de glycol
  • Risque biologique : ordures ménagères, sanitaires, hôpitaux, laboratoires
  • Insecticides : organochlorés, organophosphorés, carbamates, pyréthrines, formaldéhyde (si désinfection de bâtiments)
  • Solvants organiques : trichloréthylène
  • Autres nuisances spécifiques à l’entreprise utilisatrice

Pathologies

  • Lésions eczématiformes de mécanisme allergique [65]
  • Rhinite, asthmes professionnels, insuffisance respiratoire chronique obstructive [66]
  • Affections péri-articulaires : épaule : tendinopathie aigue ou chronique non rompue non calcifiante ; rupture partielle ou transfixiante de la coiffe des rotateurs ; coude : tendinopathie d’insertion des muscles épicondyliens ; ou muscles épitrochléens ; poignet-main : tendinite, syndrome canal carpien ; genou : hygroma[57] [57]
  • Affections provoquées par les enzymes : lésion eczématiformes, conjonctivite, rhinite, asthme [63]
  • Affections engendrées par les solvants organiques liquides : syndrome ébrieux, dermite irritative, lésion eczématiforme [84A]
  • Affections provoquées par l'aldéhyde formique : ulcération cutanée, lésion eczématiforme, rhinite asthme [43]
  • Affections provoquées par hydrocarbures halogénés aliphatiques [12]
  • Infections : hépatites A [45A], bacilles tuberculeux [40B], poliomyélite [54], maladies liées à des agents infectieux en milieu d'hospitalisation [76]
  • Affections provoquées par l'aldéhyde formique : ulcérations cutanées, lésions eczématiformes, rhinite, asthmes [43]
  • Affections chroniques du rachis lombaire : sciatique par hernie discale L4/L5 ; L5/S1 ; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ; L4/L5[98] [98]
  • Kératoconjonctivites virales [80]

Actions préventives

Mesures organisationnelles

AUTORISATION DE CONDUITE catégorie 1, chariot automoteur, PEMP etc…
DECHET - GESTION rentre dans le cadre de l'évaluation des risques : tri sélectif, conditionnement, stockage, évacuation.
DOSSIER INTERVENTION ULTERIEURE OUVRAGE (DIUO) dossier consultable par entreprise intervenant ultérieurement sur bâtiment pour accrochage nacelle pour laveur de vitres bâtiment de grande hauteur.
FICHE DONNEES SECURITE (FDS) recueil exhaustif des produits chimiques utilisés ; doit rentrer dans l'évaluation des risques.
INSTALLATION D'HYGIENE DE VIE (IHV) local, emplacement en véhicule aménagé comprenant des installations sanitaires (vestiaire, cabinet d'aisance, lavabo, douche), un réfectoire sur le lieu de travail ou à proximité dont l'entretien quotidien est assuré.
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
PLAN PRÉVENTION ENTREPRISE EXTÉRIEURE / UTILISATRICE :
STOCKAGE ETIQUETAGE PRODUIT DANGEREUX

Mesures techniques

ORGANISATION PREMIERS SECOURS
RISQUE CHUTE /HAUTEUR moyens d’élévation adaptés lors du lavage des vitres : échafaudage, nacelle, PEMP... A noter que l’échelle est un moyen d’accès et absolument pas un poste de travail.
MANUTENTION MANUELLE: SUPPRESSION OU AIDES
SUBSTITUTION AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX / CHANGEMENTS MODES OPERATOIRES
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL /MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)

Mesures humaines

ACCUEIL DES INTERIMAIRES ET NOUVEAUX EMBAUCHES
CERTIFICAT APTITUDE CONDUITE EN SECURITE (CACES)
EPI normalisé gants adaptés, chaussures à semelle antidérapantes, harnais si lavage de vitres, combinaison étanche et masque respiratoire pour le désinfecteur de bâtiment.
FORMATION SENSIBILISATION A LA MANUTENTION
FORMATION AUTRES RISQUES SPECIFIQUES risque routier, risque chimique, biologique, en collaboration avec service de santé au travail.
FORMATION UTILISATION / MONTAGE ECHAFAUDAGE
HYGIENE CORPORELLE / VESTIMENTAIRE

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés