Agent maintenance équipements industriels

Imprimer

Fiche FAST n° 09-11-14 | (30/11/2012)

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Description de l'activité

Définition : Il veille au bon fonctionnement d’une installation industrielle (outils, équipements de production) ; cet agent est polyvalent en raison de la diversité des équipements intégrant de nombreuses technologies (électrotechnique, électronique, mécanique, pneumatique, hydraulique, automatisme, informatique…)

Il peut exercer ses activités sur de nombreux sites de fabrication où les procédés sont discontinus ou continus (pétrochimie, sidérurgie, métallurgie, nucléaire, station épuration, carrière, cimenterie…)

Il est engagé soit dans le service maintenance interne du site, soit chez un sous traitant spécialisé en maintenance industrielle ; il peut aussi être intégré à la production et effectuer de l’auto maintenance de premier niveau (maintenance partagée).

Il travaille sur le lieu de production, ses conditions de travail sont celles du site où il intervient.

On distingue trois grands types de maintenance :

La maintenance corrective : exécutée après la détection d’une panne, d’une défaillance, ou d’un dysfonctionnement. Il peut s’agir d’un simple dépannage (intervention provisoire) pour remettre l’installation en état de marche le plus rapidement possible ou d’une réparation (intervention définitive).

L’agent peut réaliser, retoucher une pièce mécanique (soudage, usinage) pour la remettre en état.

  • Il peut remplacer des pièces d’usure (composants, éléments)
  • Il teste, règle et remet en route l’installation
  • Il rédige les documents de maintenance (historique des pannes)

La maintenance préventive : exécutée à intervalles réguliers prédéterminés, ou selon des critères prescrits, afin de réduire les défaillances ou la dégradation de l’installation.

L’agent effectue des contrôles, collecte des mesures, change des pièces, procède à des graissages, et renseigne les documents de maintenance.

La maintenance à échelle majeure : pour améliorer les fonctions existantes : c’est la maintenance améliorative, qui permet d’augmenter la fiabilité, la maintenabilité et la sécurité de l’installation donc ses performances.

– Les travaux neufs : pour donner des fonctions nouvelles ou supplémentaires à l’installation ; il s’agit d’installer et de procéder aux essais de ces nouveaux équipements ; dans ce cas, très souvent, la production est arrêtée (arrêt d’unité)

L’agent:

  • Prépare et organise l’installation
  • Effectue l’implantation
  • Manutentionne des éléments d’équipements
  • Pré-câble et distribue l’énergie
  • Câble, raccorde, connecte
  • Procède aux essais
  • Fait le compte rendu de l’avancement des travaux.

Exigences

  • Attention/ Vigilance
  • Capacité Réflexion /Analyse
  • Co-activité : intervention sur des unités en fonctionnement
  • Conduite : VL, chariot automoteur, PEMP, pont roulant...
  • Contrainte physique : forte
  • Contrainte posturale : toutes positions
  • Contrainte Temps Intervention
  • Coordination/ Précision Gestuelle
  • Esprit Sécurité
  • Grand Déplacement : Découché
  • Horaire de travail : astreinte, horaires irréguliers, heures supplémentaires, horaires atypiques, travail de nuit , travail posté
  • Multiplicité des lieux de travail : intervient sur plusieurs sites
  • Mobilité physique : montée, descente échelles échafaudages...
  • Port EPI indispensable : selon les sites : pétrochimique, sidérurgique, nucléaire...
  • Sens Responsabilités
  • Travail Hauteur
  • Travail Pour Entreprise Utilisatrice
  • Travail seul : lors d'intervention de nuit sur une unité de production arrêtée
  • Travail en espace restreint : installations industrielles
  • Température extrême: forte chaleur - grand froid

Accident du travail

  • Agression par agent chimique : contact, inhalation, projection
  • Agression par agent thermique : chaleur et/ou froid
  • Chute de hauteur : échelle, échafaudage, PEMP, trémie, silo etc...
  • Chute d'objet : outil, matériau, matériel
  • Chute de plain-pied : dénivellation, escalier, encombrement, surface glissante
  • Contact avec agent biologique (tétanos, leptospirose...)
  • Contact électrique : avec les équipements de production, machines, outils...
  • Déplacement en ouvrage étroit : heurt de structure
  • Emploi de machine dangereuse : mobile, portative
  • Emploi d'outil à main/matériau tranchant/contondant : masse, tôle, scie etc...
  • Explosion : atmosphère explosive
  • Incendie : atmosphère inflammable, vapeur, produit inflammable
  • Port manuel de charge : matériau, matériel
  • Projection particulaire : corps étranger, poussière, particule
  • Ruine d'échafaudage : mauvaise stabilisation
  • Renversement par engin/véhicule : dans l'enceinte de l'unité d'intervention
  • Risque routier : mission et trajet
  • Travaux rayonnement ionisant : intervention en site nucléaire
  • Travaux rayonnement non ionisant : soudage, ultraviolet (coup d'arc)

Nuisances

  • Bruit.
  • Huiles minérales : lubrifiants, graisse
  • Fumées de soudage
  • Hyper-sollicitation des membres TMS
  • Manutention manuelle de charges
  • Rayonnement non ionisant (ultraviolet)
  • Vibrations mains-bras
  • Nombreux autres risques selon les sites d'intervention :
  • Biologiques (Risques) Agents biologiques (tétanos, polio, hépatite A, leptospirose (stations d'épuration)
  • Gaz (hydrogène sulfuré, chlore, brome) ; Chlorure de vinyle monomère (pétrochimie)
  • Poussières : ciment (cimenterie) ; fibre minérale naturelle (amiante) ; Fibre minérale artificielle (fibres céramiques réfractaires, laine de verre) ; poussière minérale (silice libre cristalline (carrière, cimenterie)
  • Rayonnements ionisants : DATR A ou B (site nucléaire)
  • Solvants aromatiques benzène, toluène, xylène... (pétrochimie)
  • Substances organométalliques ; Plomb, mercure…
  • Travail à haute température : sidérurgie lourde, cimenterie (four) ; HAP (Pétrochimie, Sidérurgie)...(P)
  • Travail à haute température

Pathologies

  • Affections causées par les ciments : dermite eczématiforme, blépharite, conjonctivite [8] [[8]]
  • Affections péri-articulaires : épaule : tendinopathie aigue ou chronique non rompue non calcifiante ; rupture partielle ou transfixiante de la coiffe des rotateurs ; coude : tendinopathie d’insertion des muscles épicondyliens ; ou muscles épitrochléens ; poignet-main : tendinite, syndrome canal carpien ; genou : hygroma[57] [57]
  • Affections chroniques du rachis lombaire / manutentions : Sciatique par hernie discale L4/L5 ; L5/S1 ; cruralgie par hernie discale L2/L3 ; L3/L4 ;L4/L5 [98] [98]
  • Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels [42]
  • Affections professionnelles consécutives aux poussières d'Amiante [30]
  • Cancer broncho-pulmonaire lié à l’inhalation d’amiante[30b] [30b]
  • Affections consécutives à l’inhalation de silice : pneumoconiose, sclérodermie, cancer broncho-pulmonaire[25] [25]
  • Affections provoquées par les vibrations et les chocs : affections ostéo-articulaires, troubles angioneurotiques[69] [69]
  • Affections provoquées par les huiles et les graisses d’origine minérale ou de synthèse : Papulopustules multiples (boutons d’huile) dermite irritative, lésions eczématiformes, pneumopathie avec insuffisance respiratoire.[36] [36]
  • Affections cancéreuses provoquées par les dérivés du pétrole ; huiles peu raffinées ou regénérées dans les opérations d’usinage : é pithélioma primitif de la peau. [36 bis]
  • Lésions chroniques du ménisque [79] [79]
  • Mycoses cutanées des orteils [46]
  • Périonyxis onyxis : atteinte du gros orteil [77]
  • Autres Pathologies spécifiques liées aux nuisances de l’entreprise utilisatrice (rayonnements ionisants, produits chimiques...)

Actions préventives

Mesures organisationnelles

AUTORISATION DE CONDUITE : concerne les engins de chantier (cat.1) les appareils de levage (pont roulant, chariot automoteur, PEMP, grue auxiliaire autoportée) machine, installation automatisée
ATMOSPHERE EXPLOSIBLE ATEX
BRUIT
INSTALLATION D'HYGIENE ET DE VIE(IHV) : Celui de l'entreprise utilisatrice, sinon prévoir un local ou emplacement en véhicule comprenant des installations sanitaires (vestiaire, cabinet d'aisance, lavabo, douche), un réfectoire sur le lieu de travail ou à proximité dont l'entretien quotidien est assuré.
DOSSIER INTERVENTION ULTÉRIEURE SUR OUVRAGE (DIUO)
EVALUATION DES RISQUES, PLAN D'ACTION (DOCUMENT UNIQUE (DU) : connaissance, évaluation des risques, adaptation permanente des mesures de prévention (procédure intervention, fiche, notice technique, formation Prendre en compte la maintenance dès la phase de conception de l’installation afin de supprimer le plus possible les risques à la source et diminuer les pannes. Durée, contraintes techniques ou liées à la coactivité, moyens nécessaires. Elaboration de fiches de signalement des dysfonctionnements (équipe de production pour la maintenance) Communication entre opérateurs de maintenance et d’exploitation. Transmission des consignes entre la prise et la fin de poste des équipes ; traçabilité et analyse des interventions, suivi de la maintenance (retour d’expérience).
EXPOSITION RAYONNEMENT IONISANT
FICHE EXPOSITION : Pour l'amiante, CMR et agents chimiques dangereux
LISTE SALARIES EXPOSES AUX CMR (amiante, silice, rayonnements ionisants, agent chimique dangereux)
PLAN PREVENTION ENTREPRISE EXTERIEURE / UTILISATRICE : Interférences activités (inspection commune, analyse risques, consignes, installations communes), remise du DIUO à l'entreprise extérieure (EE). Dialogue indispensable entre les concepteurs (bureau études), utilisateurs (production) et maintenance.
PERMIS FEU : Travaux par points chauds: soudage arc électrique > 4000°, chalumeau gaz, oxycoupage, coupage meulage (projection étincelle, gouttelettes métal). selon le site d'intervention
ORGANISATION PREMIERS SECOURS
DECHETS GESTION
PENIBILITE

Mesures techniques

BALISAGE PERIMETRE SECURITE ROUTIERE
BRUIT
CHUTE DE HAUTEUR organisation des accès et espaces de travail : trappe, trémie, échelle à crinoline, marchepied, PEMP, échafaudage…
ECHAFAUDAGE/MOYENS ELEVATION
DECHET/ GESTION
LUTTE CONTRE INCENDIE: extincteur à proximité des : locaux de stockage (produit inflammable) ; zone de travail avec point chaud
RISQUE MACHINE : Marquage, conformité CE; notice d'instruction en français, vérification à la réception. Équipée contre risque électrique
RISQUE ELECTRIQUE CHANTIER
RISQUE ELECTRIQUE MACHINE/APPAREILS /INSTALLATION : Consignation formalisée, doit toujours être signalée (avoir le plan des installations) : un chargé de consignation (neutralisera les disjoncteurs, les cadenassera, et seul l'agent de maintenance détiendra la clé du cadenas) ceci évite toute remise en route intempestive de l'installation par un autre intervenant
MANUTENTION MANUELLE AIDES : aides à la manutention : appareils et accessoires levage adaptés et vérifiés
POUSSIERE, GAZ, FUMEES, VAPEURS : Captation à la source, aspiration, ventilation; capotage travail à l'humide.
TRAVAIL ISOLE ET DANGEREUX : confié, après évaluation des risques, à une équipe ou à un travailleur formé, expérimenté, bénéficiant d'une surveillance constante.
SIGNALISATION SECURITE ATELIER: Panneaux (interdiction, obligation (port EPI), avertissement, sauvetage, lutte anti incendie); signaux sonores, lumineux.
RISQUE ROUTIER : TRANSPORT PERSONNEL /MATÉRIEL : VÉHICULE UTILITAIRE LÉGER (VUL)
RISQUE BIOLOGIQUE
VIBRATION

Mesures humaines

FORMATION INFORMATION DES RISQUES SANTE/SECURITE DES SALARIES
FORMATION /SENSIBILISATION A LA MANUTENTION : formation prévention risques liés à l'activité physique ergonomie (PRAPE)
CERTIFICAT D’APTITUDE A LA CONDUITE SECURITE (CACES) : appareils de levage (pont roulant, chariot automoteur, grue auxiliaire autoportée, PEMP) ; machine, installation automatisée.
CARTE INDIVIDUELLE DE SUIVI MEDICAL AUX RAYONNEMENTS IONISANTS
EPI : casque de sécurité (avec jugulaire pour travaux accès difficiles), avec lunettes de protection intégrées),chaussures ou bottes de sécurité, protection oculaire(écran, lunettes), protection respiratoire: masques (anti poussières :P2/ P3 , anti gaz), cagoule ventilée ou adduction d'air selon site d'intervention(site nucléaire, pétrochimique) ;gants (manutention, risque chimique, coupure..) PICB (protection individuelle contre le bruit); tablier (travaux soudage, produits dangereux) ; harnais antichute (si protection collective ne peut être assurée de manière satisfaisante), avec système de longe et absorbeur d'énergie ; vêtements de protection : tenue combinaison, ou 2 pièces veste/pantalon, combinaison jetable, tenue résistant au feu (soudage) non flottant (évitant les accrochages)
FORMATION INFORMATION BRUIT
FORMATION UTILISATION / MONTAGE ECHAFAUDAGE
FORMATION UTILISATION DES MATERIELS DE LUTTE CONTRE INCENDIE
FORMATION MAINTIEN ACTUALISATION DES COMPETENCES SST
FORMATION AUTRES RISQUES SPECIFIQUES : risques: chimique, biologique, autres risques physiques (vibrations, rayonnements ionisants, travail haute température...)
HABILITATION ELECTRIQUE
NOTICE DE POSTE/ INFORMATION DES SALARIES : Si risques CMR agents chimiques dangereux, biologiques
INFORMATION HYGIENE DE VIE
PENIBILITE

Surveillance médicoprofessionnelle

Surveillance médico-professionnelle : se reporter aux nuisances et à leurs fiches FAN éventuelles

Mot-clés