RESINES EPOXYDIQUES

Imprimer
Mis à jour le 18 septembre 2012

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Définition de la nuisance ou situation dangereuse

Les résines époxydiques sont des matières plastiques thermodurcissables qui se présentent sous forme liquide ou solide. Elles renferment un groupement époxy et résultent de la polycondensation de l’épichlorydrine avec un polyalcool ou un phénol, le plus souvent le bisphénol A ou le bisphénol F.

On leur adjoint:

  • des durcisseurs
  • acides: anhydrides d’acides
  • basiques:amines aromatiques (agissant généralement à chaud), amines aliphatiques ou cycloaliphatiques (agissant à température ambiante), polyaminoamides et adducts de polyamines aliphatiques (mélanges de résines ayant partiellement réagies)
  • des adjuvants
  • charges minérales (silice, talc, fibres de verres,…)
  • solvants (toluène, xylène, acétate d’éthyle, alcool méthylique…)
  • diluants éthers ou esters mono ou polyglycidiques
  • pigments
  • plastifiants

A noter des charges à base de fibres l’amiante ont pu être incorporées dans le passé.

 

Dans le BTP, on retrouve des résines époxydiques dans les colles, peintures, vernis, résines, bétons …

Les produits sont commercialisés sous la forme d’une résine à 2 composants (bi-composants résine non polymérisée et durcisseur à mélanger au moment de l’emploi) ou sous forme monocomposante où le produit agit à température ambiante ou par chauffage.

Danger

Les résines époxy non polymérisées (ou en cours de polymérisation) peuvent être responsables de réactions d’irritation, de sensibilisation et d’allergie de la peau avec eczéma de contact touchant les doigts, les mains, les poignets et les avant-bras mais aussi le visage avec oedème des paupières. Les lésions sont souvent intenses et se reproduisent pour des expositions minimes. Il s’agit d’un eczéma de contact et de dermite aéroportée due aux poussières en suspension dans l’air et se déposant sur la peau ou les vêtements, ou due aux vapeurs de résine réalisant parfois de véritables aérosols. Les rhinites et asthmes sont très rares, souvent dus aux amines et anhydrides d’acide. On peut observer des signes d’irritation du nez ou de la gorge.

L’application de résines à chaud peut s’accompagner du dégagement des constituants volatils des résines ou des durcisseur (éthers glycidiques, amines, triéthylènetétramines…) avec possibilité d’irritation ou de sensibilisation des voies respiratoires.

Tâches et postes

Activités et situations de travail

Postes de travail

Applications d’enduits Maçon, enduiseur
Collage de revêtements plastiques, de bois, béton … Poseur de revêtements de sol, de parquet
Peintures de sol, toiture, façade, routière Peintre
Vernis Vernisseur, menuisier
Pose de carrelage Carreleur
Ragréage, traitement des fissures, renforcement du béton, imperméabilisation des sols et murs. Maçon, manoeuvre, ravaleur

Fiches FAST liées

  • Applicateur Revêtement Surface Résine Synthétique
  • Bobinier Electricien
  • Boiseur Galerie
  • Carreleur Mosaïste- Fiche en cours de réactualisation
  • Conducteur Centrale Injection
  • Electricien Equipement Bâtiment
  • Etancheur BTP
  • Façadier Ravaleur Ragréeur
  • Laborantin Industrie Routière
  • Maçon Bâtiment
  • Menuisier Assemblage Finition
  • Monteur Cableur Raccordeur Fibre Optique
  • Ouvrier Exécution Bâtiment Gros Oeuvre
  • Ponceur Polisseur Sol Marbre
  • Poseur Sols Souples
  • Staffeur Ornemaniste

Niveau d'exposition

Temps : durée - fréquence

Exposition

Permanente

Fréquente

Intermittente

Occasionnelle

%

> 70

> 30

> 5

< 5

Jour

> 6 heures

> 2 heures

> 30 mn

< 30 mn

Semaine

> 3 jours

> 1 jour

> 2 heures

< 2 heures

Mois

> 15 jours

> 6 jours

> 1 jour

< 1 jour

Année

> 5 mois

> 2 mois

> 15 jours

< 15 jours

Intensité

Dépend des conditions de travail.

Conditions d'exposition

Matériaux

Colles et résines à base époxydique, ciment-colle, enduits, vernis, peintures, bétons époxydiques, stratifiés.

Matériels

Spatule, matériel d’injection des résines, couteau à enduire, lisseuse, pinceau, pistolet, machine à projeter.

Cofacteurs environnementaux

Atmosphère confiné, absence d’aspiration.

Facteurs individuels

Il convient d’être prudent avant d’exposer aux résines époxy les sujets aux antécédents d’allergie cutanée ou respiratoire. L’érosion cutanée provoquée par le décapage intempestif par les acides et solvants est un facteur favorisant d’apparition d’allergie.

Barème de décision

Critères complets

Les coefficients de pondération s'additionnent : proposition d'action médicale renforcée pour un total supérieur ou égal à 5.

Conditions d’exposition

Permanente

Fréquente

Intermittente

Occasionnelle

Matériaux

Résine époxy

3

3

1

0

Matériel

Machine à projeter

2

2

1

0

Spatule, lisseuse, couteau, pinceau, matériel d’injection

1

1

0

0

Pistolet

3

2

1

1

Cofacteurs individuels

Lésions cutanées pré-existantes, allergie

2

1

1

1

Cofacteurs environnementaux

Absence de ventilation ou espace confiné

3

3

2

1

Contenu des actions

Surveillance légale

Surveillance médicale renforcée

Arrêté 11-07-1977 abrogé
Décret 2001-97 du 1-02-2001 CMR: à évaluer avec la composition du produit (durcisseurs et adjuvants)

Surveillance post professionnelle

Non concernée.

Action médicale renforcée

A l’embauche:

  • Visite médicale avec EFR
    Tenir compte des affections dermatologiques et respiratoires dans les décisions d’aptitude
  • Information des utilisateurs des risques et des symptômes devant amener à consulter, apprentissage de la lecture des étiquetages.
  • Information sur la pénétration cutanée des produits

Visite périodique:

  • Surveillance EFR à intervalles réguliers ou en cas d’apparition de signes respiratoires.
  • Recherche de signes cutanés (irritation, sensibilisation)

Prévention

Prévention collective

Ventilation ou travail à l’air libre, aspiration des vapeurs à la source, utilisation de produits de substitution, obtention des fiches de données de sécurité, choisir les résines les moins sensibilisantes avec les durcisseurs les moins caustiques.

Prévention individuelle

Hygiène vestimentaire, lavage des mains, port de protections individuelles, gants en PVC, lunettes, masque respiratoire, vêtements adaptés.

Réparation

TRG n° 51.

Secours

Secourisme : formation des secouristes (STT), s’assurer de la présence d’eau à proximité, douches et lave-oeil.

Remarques

Le décret du 23-8-1947 modifié par le décret du 27-8-62 précise les mesures particulières relatives à la protection des ouvriers qui exécutent des travaux de peintures ou de vernissage par pulvérisation.

* Décret n° 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique et modifiant le code du travail.

 

* L’article D 4121-5 du code du travail qui définit les facteurs de pénibilité inclut les agents chimiques dangereux (art R4412-30 et R4412-60 du code du travail y compris les poussières et les fumées).

Mot-clés