FER – Fe – (Poussières et fumées)

Imprimer
Mis à jour en 30 novembre 2006

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Définition de la nuisance ou situation dangereuse

Exposition aux poussières ou fumées de Fer. (fumées, vapeurs de soudage, fumées d’oxyde de fer….).

Danger

• Affections pulmonaires chroniques : pneumoconioses par surcharge le plus souvent (sidérose). Parfois, fibrose réactionnelle , emphysème associé à des dépôts importants de poussières d’oxyde de fer. Manifestations : dyspnée, bronchorrhées et toux. • Complications cardiaques : insuffisance ventriculaire droite (IVD).

Tâches et postes

Tâches

Postes

Poussières :
– Découpage, meulage, limage, grattage, perçage, usinage.
– Grenaillage, sablage de pièces métalliques
Métallier, serrurier, tuyauteur, plombier chauffagiste, monteur en charpente, ferrailleur

Sableur, grenailleur, (peintre).

Fumées : Soudage et découpe au chalumeau, soudage à l’arc, oxycoupage. Soudeur (métallier, tuyauteur), plombier chauffagiste, soudeur canalisation T.P., monteur charpente métallique, démolisseur

Niveau d'exposition

Temps : durée - fréquence

Les lésions apparaissent après une longue durée d’exposition.

 

Exposition

Permanente

Fréquente

Intermittente

Occasionnelle

%

> 70

> 30

> 5

< 5

Jour

> 6 heures

> 2 heures

> 30 mn

< 30 mn

Semaine

> 3 jours

> 1 jour

> 2 heures

< 2 heures

Mois

> 15 jours

> 6 jours

> 1 jour

< 1 jour

Année

> 5 mois

> 2 mois

> 15 jours

< 15 jours

Intensité

Poussières et/ou fumées abondantes. Fer (trioxyde de di,fumées) : VLEP = 5 mg/m3.

Conditions d'exposition

Matériaux

• Fer, acier, métaux ferreux. • Fumées de soudage (arc ou chalumeau).

Matériels

• Ponceuse, disqueuse, meuleuse, perçeuse. • Matériel de soudage. • Matériel de grenaillage.

Cofacteurs environnementaux

• Atmosphère confinée. • Absence d’aspiration. • Mauvais entretien, pas de nettoyage.

Facteurs individuels

Pathologie broncho-pulmonaire – tabac.

Barème de décision

Critères complets

Les coefficients de pondération s'additionnent : proposition d'action médicale renforcée pour un total supérieur ou égal à 5.

Conditions d’exposition

Permanente

Fréquente

Intermittente

Occasionnelle

Matériaux

Poussières et fumées de fer, métaux ferreux

3

2

1

0

Grenaille de fer projetée

2

1

0

0

Matériel

Ponceuse, disqueuse, meule

2

2

1

1

Lime, scie, perceuse, fraiseuse

1

1

0

0

Chalumeau (fumées)

2

2

1

0

Poste soudure arc électrode (fumées)

2

2

1

0

Matériel de grenaillage (sablage)

2

2

1

0

Cofacteurs individuels

Tabac >= 20 cig/j

1

1

0

0

Bronchopneumopathie

1

1

0

0

Cofacteurs environnementaux

Atmosphère confinée, pas d’aspiration

1

1

0

0

Pas de nettoyage des locaux

1

1

0

0

Critères simples

Fumées et poussières nettement visibles.

Contenu des actions

Suivi règlementaire

Suivi individuel de l’état de santé des travailleurs

Arrêté du 11-7-77 : travaux exposant aux poussières de fer. Il est concevable d’intégrer dans ce cadre les fumées de soudage. Il n’existe pas de texte fixant la surveillance médicale.
Circulaire DSS/4B n° 99645 du 24-11-99 relative à la reconnaissance et à la réparation des pneumoconioses en tant que maladies professionnelles. • Décret 2001-97 concerné pour les oxydes de fer.
• Décret n° 2003-1254 du 23-11-2003 relatif à la prévention du risque chimique et modifiant le code du travail.
Décret n° 2005-262 du 22-3-05 modifiant les tableaux n° 44 et 44 bis.

Surveillance post professionnelle

Concerne uniquement les oxydes de fer dans les mines de fer.

Modalités du suivi individuel de l'état de santé

• Radiographie pulmonaire de face proposée à l’embauche et tous les 5 ans. L’éviction est nécessaire dès les premiers signes de fibrose. • EFR, radiographies, recherche de complications cardiaques.

Prévention

Prévention collective

Aspiration des fumées et poussières. Nettoyage régulier (quotidien) des locaux (préférer l’aspiration au balayage). Stockage des poussières à l’extérieur. Aération et chauffage sans courant d’air. Isolation des postes produisant le plus de poussières ou de fumées. Travaux en extérieur chaque fois que c’est possible (notamment pour le soudage).

Prévention individuelle

Masques respiratoires : pour les poussières : P1 ou P2 – pour les fumées P2(S). Vêtements serrés au col, aux poignets et aux chevilles. Lunettes. Cagoules à adduction d’air (soudeur, grenailleur). Vestiaires à 2 compartiments.

Réparation

TRG n° 44. Le cancer broncho-pulmonaire (TRG 44 bis) et la BPCO (TRG 94) ne concernent que les travaux dans les mines de fer.

Remarques

La sidérose est rare dans le BTP. Toutefois il a été constaté des insuffisances respiratoires chroniques de type assez difficile à préciser (ex. bronchopneumopathie dyspnéisante et asthmatiforme ou BPCO chez des soudeurs de canalisations).

Mot-clés