BOIS (Poussières)

Imprimer
Mis à jour le 3 décembre 2015

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Définition de la nuisance ou situation dangereuse

Les poussières de bois sont générées lors de tâches d’usinage (sciage, fraisage, rabotage, ponçage, perçage…).
Ne sont pas traités dans cette fiche les produits de traitement des bois.

Les poussières produites sont inhalables (<100µm), thoraciques (<30µm) et alvéolaires (<10µm).

Danger

•Irritation cutanéo muqueuse de la sphère ORL.
•Réactions allergiques : asthme, eczéma, conjonctivite, rhinite, surtout dûes aux bois exotiques.
•Altération des capacités respiratoires non asthmatiformes pouvant évoluer vers la fibrose pulmonaire avec signes radiologiques.
•Cancer naso-sinusien rare mais possible avec tous les types de bois et de survenue tardive, après 30 à 40 ans d’exposition:

  • Age médian de découverte : 63 ans, diagnostic souvent tardif à un stade déjà évolué, pronostic sombre
  • Signes d’alerte peu spécifiques et de caractère unilatéral : obstruction nasale ou sensation de corps étranger, écoulement nasal, épistaxis répétés, larmoiement, douleurs de la face; perte d’odorat

• Toxicité des vernis, colles, traitements du bois… (cf fiche correspondante)

Tâches et postes

Activités et situations de travail

Postes de travail

Ponçage Menuisier d’atelier, parqueteur
Sciage Menuisier d’atelier, charpentier, coffreur, boiseur.
Rabotage mécanique, dégauchissage Menuisier tous travaux, charpentier
Fraisage Ebéniste, charpentier bois d’atelier, parqueteur, escaliéteur

Fiches FAST liées

  • Coffreur Boiseur
  • Menuisier Assemblage Finition
  • Menuisier Bois Fabrication Bâtiment / agencement
  • Menuisier Bois Poseur Bâtiment /Agencement - Fiche en cours de réactualisation
  • Menuisier Charpentier Bois
  • Menuisier Charpentier Maison Ossature Bois (MOB)
  • Opérateur Déconstruction / Démolisseur
  • Parqueteur
  • Peintre Applicateur Revêtement
  • Ponceur Vitrificateur Parquet
  • Traiteur Charpente Bois en Place

Niveau d'exposition

Temps : durée - fréquence

Exposition

Permanente

Fréquente

Intermittente

Occasionnelle

%

> 70

> 30

> 5

< 5

Jour

> 6 heures

> 2 heures

> 30 mn

< 30 mn

Semaine

> 3 jours

> 1 jour

> 2 heures

< 2 heures

Mois

> 15 jours

> 6 jours

> 1 jour

< 1 jour

Année

> 5 mois

> 2 mois

> 15 jours

< 15 jours

Intensité

VLEP contraignante dans l’air des locaux de travail : 1 mg/m3

Conditions d'exposition

Matériaux

Bois durs, résineux (bois blanc), exotiques, lamellé-collés, matériaux composites (« médium », contreplaqué, aggloméré, panneau de particules, …)
Laines de bois (isolant)

Matériels

Machines à bois (toupie, dégauchisseuse, scie à ruban ou circulaire, ponceuse à bande…)

Outils à main (perceuse, ponceuse, scie, rainureuse …)

Cofacteurs environnementaux

Milieu confiné, mal ventilé, absence de système d’aspiration à la source.

Facteurs individuels

Allergie respiratoire, cutanée, sinusienne

Sinusite chronique. Polypose nasale

Barème de décision

Critères complets

Les coefficients de pondération s'additionnent : proposition d'action médicale renforcée pour un total supérieur ou égal à 5.

Conditions d’exposition

Permanente

Fréquente

Intermittente

Occasionnelle

Matériaux

Bois exotiques(cèdre rouge, Iroko, Makoré, Teck, Peroba, Bété…)

Bois durs (chataigner, hêtre, chêne), résineux,

Bois composites

4

4

2

0

 

 

 

 

Matériel

Toupie, ponceuses, scie à ruban ou circulaires, scie à panneaux

2

2

1

1

Autres machines

1

1

0

0

Cofacteurs individuels

Allergie respiratoire, cutanée ou sinusienne; polypose nasale; sinusite chronique

2

2

1

0

Cofacteurs environnementaux

Pas d’aspiration à la source, ventilation non efficace

4

4

1

0

Stockage des sacs de poussières à l’intérieur de l’atelier

1

1

0

0

Absence de nettoyage des locaux, balayage, soufflette

4

4

2

1

Critères simples

Pas de système d’aspiration

Poussière visible

Panneaux de particules MDF

Nettoyage au balai, utilisation de la soufflette, vidage des sacs d’aspiration

Contenu des actions

Surveillance légale

Surveillance médicale renforcée

  • Arrêté du 11-7-77 (abrogé): était concerné
  • Décret 2001-97 du 1-2-01 : CMR : concerné
  • Décret 2012-135 du 30 janvier 2012 (R4624-18) : SMR : concerné (les travaux exposant aux poussières de bois inhalables font partie des procédés cancérogènes: arrêté du 18 septembre 2000)

Surveillance post professionnelle

  • Arrêté du 6 décembre 2011 modifiant l’arrêté du 25 février 1995:

Examen ORL et nasofibroscopie tous les 2 ans, 30 ans après le début de l’exposition, si exposition pendant plus de 12 mois cumulés à des tâches d’usinage (sciage, fraisage, rabotage, perçage, ponçage) ou à toute activité documentée exposant à une concentration de poussières de bois de plus de 1 mg/m3 mesurée sur 8 heures.

Action médicale renforcée

Travaux interdits aux moins de 18 ans : Décret 2013-915 du 11 octobre 2013 : concerné

  • Dérogation possible selon la procédure de dérogation définie par le décret 2015-443 du 17 avril 2015

Travaux interdits aux salariés en CDD (contrat à durée déterminée) et aux salariés temporaires (D4154-1) : non concerné

A l’embauche :

  • Préalable à affectation (R4412-44 CT)
  • Accorder une attention particulière aux personnes atteintes de polypose nasale, d’allergies respiratoires et cutanées, de sinusite chronique …
  • Examens complémentaires : EFR
  • Information sur le risque et sur les moyens de prévention

Aux examens périodiques

  • Périodicité : tous les 2 ans sauf dérogation
  • Points de surveillance : rechercher des signes :
    • respiratoires : dyspnée asthmatiforme, asthme franc, toux chronique ; rythmés par le travail
    • cutanéo-muqueux : eczéma de contact
    • ORL: rhinorrhée mucopurulente, obstruction nasale, anosmie, épistaxis spontané, larmoiement, douleurs de la face persistante, notamment unilatéraux
  • Examens complémentaires :
    • EFR
    • Nasofibroscopie : 30 ans après le début d’exposition ou si points d’appel cliniques

Traçabilité des expositions:

  • Renseigner le dossier médical individuel

  • Conserver les fiches individuelles d’exposition dans le dossier médical pour les expositions aux ACD antérieures au 1er février 2012

  • Depuis la loi 2015-994 du 17 août 2015, l’employeur n’a plus à établir de fiche individuelle de prévention des expositions mais doit déclarer de façon dématérialisée à la caisse d’assurance retraite les expositions des salariés aux facteurs de pénibilité au-delà de certains seuils fixés par décret, seuils appréciés après application des mesures de protection collective et individuelle

  • Attestation d’exposition aux ACD et CMR pour la mise en place du suivi post professionnel pour les expositions antérieures au 1er Février 2012;
  • Attestation d’exposition pour la mise en place du suivi post professionnel toujours mentionnée dans le code de la sécurité sociale D461-25. Le médecin du travail complète le volet médical de l’attestation d’exposition remise par l’employeur. L’article R4412-58 du code du travail qui y faisait référence a été abrogé au 1er février 2012.

Prévention

Prévention collective

  • Relier les machines fixes à un système d’aspiration centralisée
  • Relier les outils électroportatifs à une aspiration haute dépression ou un aspirateur mobile de classe M
  • Isoler les postes d’usinage des zones de montage, stocker les poussières à l’extérieur, stockage des bois au sec séparé de l’activité de l’atelier, chauffage radiant (sans courant d’air)
  • Nettoyer l’atelier par aspiration, proscrire l’utilisation du balai et de la soufflette qui remettent les poussières en suspension
  • Entretenir et contrôler les systèmes d’aspiration (débit, filtre…)
  • Mesurer l’empoussièrement de l’atelier chaque année
  • Evaluation et prévention du risque explosif

Prévention individuelle

  • Hygiène : ne pas boire, manger, fumer
  • Masque anti-poussières de type FFP3
  • Vestiaire séparé tenues de travail-vêtements de ville
  • Vêtements bien ajustés et cheveux longs attachés lors de l’utilisation de machines à bois, ainsi que casques anti-bruit

Réparation

TRG n° 47: Affections professionnelles provoquées par les poussières de bois.

Remarques

Décret 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique et modifiant le code du travail concerné

Arrêté du 18-09-2000 : travail exposant aux poussières de bois inhalables figure sur la liste des procédés cancérogène

 

Fiches Métrologie liées

Bibliographie

Mot-clés